Le champignon de fer

Lorsqu’un petit homme trouve une vis, il la prend pour un champignon argenté. Rune Markhus dévoile Le champignon de fer, une sympathique histoire sans texte à La joie de lire.

Un tout-petit homme se rend dans la forêt pour y ramasser des champignons, son plat favori. Alors que son sac est rempli, il aperçoit au loin un champignon brillant. Il s’en approche, le trouve beau, le cache comme un trésor et part chercher une brouette pour le ramener.

Dans le même temps, un robot géant a perdu une de ses vis. En effet, le petit-homme ne le sait pas mais son champignon argenté est sa vis…

Après les merveilleux Au pays des lignes & Chemin des souvenirs (Victor Hussenot), Alcibiade & Le monde des végétanimaux (Rémi Farnos) ou encore Tyrannosia (Adrien Thiot-Rader), la collection Somnambule de La joie de lire s’enrichit de ce sympathique album signé Rune Markhus.

Comme pour les précédents albums de ce label, le récit est sans texte et le découpage original car explosé. L’histoire de ce petit-homme s’entremêle avec celle du robot, en parallèle, même s’ils ne se rencontrent jamais.

L’auteur norvégien  – primé lors de la cérémonie norvégienne des Plus beaux albums de l’année 2012 – rend un somptueux hommage au Géant de fer, le long métrage animé de Brad Bird (1996). Son découpage est hyper cinématographique – il a travaillé dans le monde de l’animation –  comme le veut son histoire. Ses couleurs ocres et bleues sont magnifiques.

Article posté le mercredi 07 novembre 2018 par Damien Canteau

Le champignon de fer de Rune Markhus (La joie de lire)
  • Le champignon de fer
  • Auteur : Rune Markhus
  • Editeur : La joie de lire, collection Somnambule
  • Prix : 10€
  • Parution : octobre 2018
  • IBAN : 9782889084425

Résumé de l’éditeur : Un drôle de petit personnage, passionné de champignons, trouve un jour dans la forêt une vis. Vis qu’il prend pour un champignon doré magnifique, un trésor inestimable. Cependant ce champignon est bien lourd. Il court chercher une brouette pour le transporter plus facilement. Mais dans cette forêt vit également un immense robot bien mal en point depuis qu’il a perdu une vis… Il part à sa recherche et surprend alors le petit bonhomme qui lui a « volé » son boulon. Une course-poursuite s’engage, mais bien vite le robot est distancé… Le trait humoristique et très cinématographique de Markhus Rune, les couleurs dans les tons ocre et bleu, feront voyager avec gourmandise les plus petits au coeur de cette forêt de bout du monde, sur les traces d’un petit personnage malicieux et très attachant.

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée).

En savoir