Les enfants de la résistance, tome 5

Cinquième excellent volume de la série jeunesse de Vincent Dugomier et Benoît Ers, Les enfants de la résistance. Toujours aussi haletante, accrocheuse et intelligente.

Nous avions laissé François, Lisa et Eusèbe en pleine ascension de leur réseau de résistance Le Lynx (notamment par la protection de l’instituteur) dans le tome 4. Les voici se comportant comme de vrais résistants. Puisqu’ils sont des enfants, les regards des occupants ne se tournent pas vers eux : une aubaine ! Qui pourrait se méfier d’adolescents en pleine campagne ?

Pour les besoins de leurs futures missions, ils font souvent passer la ligne de démarcation à Bogaert, le notaire. Facile, il possède des papiers en règle. Mieux, il accepte de cacher un émetteur radio les reliant à la résistance londonienne chez lui. Quelques jours plus tard, ils sont rejoints par un opérateur, un grande aide pour décoder les messages radio et en envoyer…

Dès le premier volume, nous avons dit tout le bien que nous pensions de Les enfants de la résistance (tome 1, tome 3). C’est encore le cas avec ce cinquième tome. L’histoire proposée par Vincent Dugomier est accrocheuse. Elle navigue entre le suspense, le polar, le récit de guerre et l’aventure. Les trois héros sont toujours à la limite de se faire découvrir et prennent de vrais risques.

Solidement documenté, cette série pour enfants atteint ses buts : raconter la deuxième guerre mondiale avec justesse, intelligence à travers les yeux de trois enfants courageux.

Article posté le mardi 29 janvier 2019 par Damien Canteau

  • Les enfants de la résistance, tome 5 : Le pays divisé
  • Scénariste : Vincent Dugomier
  • Dessinateur : Benoît Ers
  • Editeur : Le Lombard
  • Prix : 10.95€
  • Parution : 25 janvier 2019
  • IBAN : 9782803672813

Résumé de l’éditeur : François, Lisa et Eusèbe poursuivent leur combat. Le réseau Lynx a dorénavant pour mission de protéger un « pianiste », un espion en charge de l’émetteur-récepteur qui permet à la Résistance locale de communiquer avec Londres.

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée).

En savoir