Les enfants de la résistance tome 7

Alors qu’un bombardier américain s’écrase non loin de leur village, Lisa, Eusèbe et François tentent de secourir ce qui peut l’être dans le nouvel opus de la merveilleuse série Les enfants de la résistance de Benoît Ers et Vincent Dugomier.

Pontain L’écluse, juin 1940. Un bombardier américain est touchée au-dessus du village. Trois aviateurs sautent en parachute avant que l’engin n’explose et se crashe. L’un d’entre eux est blessé et inconscient. De sa fenêtre, François assiste impuissant au drame.

Le lendemain, c’est l’effervescence dans la petite bourgade. Les Allemands tentent de retrouver les soldats américains. En vain. Le jeune adolescent découvre par hasard, le cockpit de l’avion, au milieu de la forêt. Quant aux trois rescapés, ils sont déjà entre de bonnes mains, cachés par la résistance…

A chaque tome de la série Les enfants de la résistance parait, c’est un petit événement dans le monde de la bande dessinée jeunesse, et la bande dessinée tout court. Il faut dire qu’en a peine six volumes, l’univers créé par Benoit Ers et Vincent Dugomier s’est imposé comme l’une des meilleures séries sur la Seconde guerre mondiale et sur des adolescents résistants. Et le public ne s’y trompe pas puisque 850 000 exemplaires ont déjà été vendus des six premiers tomes.

Tiré à 100 000 exemplaires, ce nouvel opus Tombés du ciel est un petit joyau comme les précédents. Tous les ingrédients sont réunis pour que les plus jeunes (et les moins jeunes) apprécient l’intrigue : action, suspense, tensions, combats, premières amours et amitié. Le tout est ficelé par Vincent Dugomier avec grand talent. Le scénariste des Omniscients cisèle son récit. Tout est simple, bien écrit, efficace. Pour plus de véracité et ne pas perdre ses lecteurs, l’auteur se base sur un documentation historique extrêmement solide.

Les enfants de la résistance a aussi fait son entrée dans les écoles et collèges par sa grande qualité. Les élèves et leurs professeurs s’en sont emparés. Il faut souligner qu’à chaque opus, un dossier est accolé à l’histoire afin d’apporter quelques éclaircissements historiques. Des animations et des expositions sont visibles en France et en Belgique autour de cette magnifique série.

Quant à la partie graphique de Benoît Ers, elle est toujours aussi bonne. Il faut souligner que les deux compères se connaissent depuis longtemps puisqu’ils ont déjà travaillé ensemble sur les séries Murielle & Boulon mais également Hell School.

Et dire que les 7 volets de la saga n’en sont qu’à l’année 1940… Encore de nombreux épisodes en perspective jusqu’à la libération en 1945 !

Article posté le lundi 26 avril 2021 par Damien Canteau

Les enfants de la resistance 7 de Benoit Ers et Vincent Dugomier (Le Lombard)
  • Les enfants de la résistance, tome 7 : Tombés du ciel
  • Scénariste : Vincent Dugomier
  • Dessinateur : Benoit Ers
  • Éditeur : Le Lombard
  • Prix : 10.95 €
  • Parution : 12 mars 2021
  • ISBN : 9782808201278

Résumé de l’éditeur : Au printemps 1943, un avion allié s’écrase près de Pontain l’Écluse, le village où François, Lisa et Eusèbe ont créé leur réseau de résistance, Le Lynx. Les Allemands s’empressent de rechercher les aviateurs, qui semblent avoir disparu. Le Lynx se donne pour mission de les retrouver avant l’ennemi, et de les aider à rejoindre l’Angleterre.

 

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée). Il est le rédacteur en chef du site Comixtrip.

En savoir