Passe misère

Arpentant la France à bord de sa vieille voiture, Georges, commercial, tombe en panne. Il va devoir rester plusieurs jours dans un petit village. Pierre Maurel imagine Passe misère, une très belle chronique sociale.

Pierre Maurel, auteur de bande dessinée (série Michel : Michel et les temps modernes, Michel fils des âges farouches, Michel et le grand schisme) fut accueilli en résidence dans le quartier prioritaire de Couloneix-Chamiers en Dordogne. Pendant cette période, l’artiste a imaginé une histoire se déroulant dans ce village dordognot.

Pour son récit, il s’est librement inspiré du long-métrage de Jean-François Stévenin, Passe montagne. Dans Passe misère, les lecteurs suivent Georges, un commercial parcourant les routes de France.

Ce VRP aime plus que tout au monde, sa vieille voiture. Sur une petite départementale, cette dernière tombe en panne. Il découvre alors le village de Chamouneix. Le seul garagiste du coin lui explique qu’il lui faudra trois jours pour réparer son véhicule. Voilà, Georges coincé dans ce coin campagnard…

Non loin de Périgueux, Chamouneix (contraction de Couloneix et Chamiers) sert de décor à Passe misère, une très jolie chronique sociale; un récit au plus près de ces habitants si accueillants et chaleureux.

Pierre Maurel est l’un des auteurs qui hume le mieux l’air du temps, qui parle le mieux des petites gens, celles de la France d’en-bas. Son regard aiguisé de fin observateur lui permet de livrer un récit d’une grande justesse. On aime ses anti-héros, poches de nous. Avec une grande bienveillance, il les magnifie, sans jamais s’en moquer.

Passe misère, c’est une photographie de la France, un instantané d’une parenthèse enchantée où l’humain prime avant tout.

Article posté le vendredi 18 décembre 2020 par Damien Canteau

Passe misère de Pierre Maurel (Oui dire / Les requins marteaux)
  • Passe misère
  • Auteur : Pierre Maurel
  • Éditeur : Ouï Dire / Les requins marteaux, collection Transhumance
  • Prix : 16 €
  • Parution : 22 octobre 2020
  • ISBN : 9782919196463

Résumé de l’éditeur : Georges, commercial sillonnant la France, tombe en panne de voiture. Derrière des feuillages, apparaît le nom d’une petite commune de Dordogne, où il va échouer pendant trois longs jours, le temps que sa tire soit remise d’aplomb. L’occasion pour lui de découvrir Chamiers, petite bourgade à l’apparence morne, avec son pmu, ses barres d’immeubles où il va séjourner, ses jardins ouvriers nourris au jus pas très bio d’une usine de produits chimiques… mais aussi, derrière cette façade banale, des artistes en résidence, des personnalités atypiques, un monde insoupçonné plein de vie hors des clous du monde « normal » , des histoires de mouton perdu et d’un Raël de passage. Pierre Maurel, artiste en résidence à Chamiers sur plusieurs mois, donne une vision très personnelle de la vie d’une bourgade près de Périgueux, par le prisme du film « Le Passe-montagne » de Jean-François Stevenin.

 

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée). Il est le rédacteur en chef du site Comixtrip.

En savoir