Saltiness, volume 1

Voulant reprendre sa vie en main et « tuer le monstre » enfoui en lui, Takehiko quitte le domicile familial à 31 ans. Véritablement nonchalant et je m’en foutiste, il fait prendre à son existence, un nouveau virage. Ce nouveau visage et cette transformation sont contées dans Saltiness, un étonnant et passionnant manga  de Minoru Furuya chez Akata.

Dans une petite ville du Japon, Takehiko vit avec son grand-père et sa sœur. Cynique, nonchalant, je m’en foutiste et ne faisant pas grand chose de sa vie, l’homme de 31 ans est mis devant le fait accompli par son grand-père qui tente de lui faire ouvrir les yeux sur sa condition. Il lui explique que tant qu’il ne sera pas marié, sa sœur ne se préoccupera pas d’elle-même.

Comme un électrochoc, le lendemain, Takehiko part de la maison afin de trouver du travail, donner un sens à sa vie et « tuer le monstre »…

Surprenant manga, Saltiness subjugue et attire ! L’histoire imaginée par Minoru Furuya est un étonnant regard sur nos sociétés contemporaines par le prisme de Takehiko, véritable Tanguy japonais. Ainsi le mangaka interroge son lectorat sur ces adultes qui ne savent pas quelle est leur place dans la société, qui préfèrent le cocon familial plus que la découverte et les obstacles de la vie.

La lecture de Saltiness est prenante et haletante – étonnant d’ailleurs – par cet étrange road-trip où le héros se transforme. Il faut souligner que certains passages peuvent nous mettre mal à l’aise mais c’est aussi cela qui nous attire (notre côté voyeur, sadique ?). A quoi joue le héros ? Il devient un gourou à l’emprise forte sur les deux hommes qu’il rencontre. Sans être méchants, les défis sont humiliants. L’absurdité des recherches de Takehiko rend la lecture plaisante et très drôle.

Minoru Furuya est une figure incontournable de la scène manga japonaise actuelle, comme Minetaro Mochizuki. Né en 1972, le mangaka est cité en référence par quelques uns de ses pairs : Inio Asano ou Shûzô Oshimi. Saltiness est néanmoins son premier manga publié en France.

Saltiness : un manga absurde, surprenant et électrisant par l’un des mangakas les plus en vue actuellement au Japon.

Article posté le mardi 24 avril 2018 par Damien Canteau

Saltiness 1 de Minoru Furuya (Akata)
  • Saltiness, volume 1/4
  • Auteur : Minoru Furuya
  • Editeur : Akata, collection WTF?!
  • Parution : 12 avril 2018
  • Prix : 8.30€
  • ISBN : 9782369743026

Résumé de l’éditeur : Takehiko a 31 ans, et il croit qu’il est über-cool ! Il se fiche de tout, se croit inébranlable. Une pluie de crottes pourrait lui tomber dessus qu’il resterait là, debout, infaillible. Il profite de la vie, ainsi, en n’en branlant pas une. Pourtant un jour, son grand-père fatigué de son comportement nonchalant, lui donne un véritable électrochoc : tant qu’il ne s’émancipera pas, il sera un fardeau, pire, un parasite, pour sa petite sœur adorée. Profondément choqué, le jeune homme quitte le domicile avec pour objectif de « tuer le monstre ». Mais comment faire quand les seuls qui acceptent d’interagir avec vous sont les chiens et les chats errants ? De rencontres improbables en délires cyniques, Takehiko finira peut-être par trouver sa place dans ce monde…

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée).

En savoir