Cécil et les objets cassés

L’autrice du merveilleux Crevette, Elodie Shanta imagine Cécil et les objets cassés, une très jolie fable fantastique jeunesse avec une grenouille, des rates, un fantôme et une carte aux trésors. Sympathique et enthousiasmant !

Sauge vénéneuse

Herboriste, Cécil tient boutique dans un charmant petit village. Juste à côté de lui, Ficelle est patronne d’un troquet. Tous les jours, la première, grenouille, voit passer de nombreux clients à la recherche du remède miracle fait de plantes ou d’herbes pour leur quotidien ou des maladies.

Ce jour-là, Nicol, la rate alchimiste, lui demande de la sauge vénéneuse. A peine servie, tout de suite partie ! En claquant la porte de l’herboristerie, elle fait tomber un miroir.

De son côté, Ficelle en faisant la poussière, casse la cruche où vit Poussière, le petit fantôme. Résultat : deux objets cassés ! Et ce n’est pas fini.

Carte mystérieuse

Cécil découvre une carte tombée de la poche de Nicol. Elle y a entourée le village des deux amis. Pourquoi ? Mystère…

En voulant fermer sa boutique, Ficelle casse la clef dans la serrure. Bilan : déjà trois objets hors d’usage. Cela commence à faire beaucoup !

Les deux compères avaient envie de suivre les instructions sur la carte comme s’ils allaient trouver un trésor. Ils tombent alors sur Nicol qui leur explique qu’elle a indiqué sur le parchemin des lieux où trouver des ingrédients afin de préparer un potion réparatrice…

Cécil et les objets cassés : l’aventure à portée de main

Quel bonheur de retrouver une nouvelle histoire d’Elodie Shanta ! Après l’adorable album Crevette (on espère une nouvelle aventure de la petite sorcière), l’autrice imagine un nouveau récit pour les jeune lecteurs. Un petite douceur très appréciable !

Prépubliée en feuilleton dans l’excellent journal Biscoto (Fauve de la BD alternative en 2017 à Angoulême), cette histoire ravira les plus petits.

Aventure sympathique construite comme une quête initiatique, elle met en scène quatre personnages auxquels les enfants pourront s’identifier. Il y a là, Cécil, grenouille herboriste doux et chaleureux, Ficelle, rate tavernier aventureuse, Poussière le tout petit fantôme enjoué mais peureux, et Nicol, alchimiste voyageuse, désagréable au premier abord. Au fil des 60 pages et des épreuves, les quatre protagonistes se rapprochent pour devenir ami.e.s.

Très belle ambiance fantastico-médiévale

Cécil et les objets cassés bénéficie de tout le talent graphique d’Elodie Shanta. Le dessin tout en rondeur de l’autrice de Les malheurs de Jean-Jean met de la vie dans ses personnages.

D’allure et de tempérament sympathiques, ils donnent confiance et leurs larges expressions sur leurs visages apportent de la chaleur au récit.

Nous sommes tellement charmés par ses très jolies planches ! Pour les décors, Elodie Shanta a imaginé un monde fantastique à l’ambiance médiévale. Les animaux anthropomorphes déambulent ainsi dans un univers mystérieux et doux.

L’autrice n’oublie ni les secrets, ni le suspense, ni les rebondissements pour tenir en haleine son jeune  lectorat.

Cécil et les objets cassés : un petit conte initiatique doux, chaleureux et aventureux pour les plus petits. Un régal !

Article posté le samedi 25 janvier 2020 par Damien Canteau

Cécil et les objets cassés de Elodie Shanta (Biscoto)
  • Cécil et les objets cassés
  • Autrice : Élodie Shanta
  • Éditeur : Biscoto
  • Prix : 14 €
  • Parution : 17 janvier 2020
  • ISBN : 9782379620140

Résumé de l’éditeur : Cécil, une paisible grenouille, tient tranquillement sa boutique d’herboristerie quand soudain, une rate peu sympathique lui demande un ingrédient précis. Lorsqu’elle quitte la boutique, la rate casse un miroir sans s’excuser et laisse tomber derrière elle un mystérieux plan avec une liste d’objets et d’ingrédients… Cécil retrouve son amie Ficelle, qui tient le café d’à côté, lui explique ce qui s’est passé et lui montre le plan qu’elle a trouvé. C’est décidé, il faut partir à l’aventure et percer le secret du manuscrit ! Élodie Shanta (Crevette, éd. La Pastèque, en sélection Pépites au Salon de Montreuil 2018 et sélection jeunesse au Festival d’Angoulême 2018) a publié depuis 5 ans, chaque mois les aventures de Kikéfluk et Juléjim, sous forme de strips dans les pages du journal, elle revient cette année avec un album long format pour les jeunes lecteurs, dans une ambiance fantastique et médiévale revisitée et aux couleurs acidulées ! L’album a été pré-publié dans le journal Biscoto de septembre 2018 à juillet 2019, sa version album est l’occasion de nombreux bonus mirifiques !

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée).

En savoir