Collection Façades

Collection Façades. Les éditions Polystyrène ont imaginé Façades, une collection de leporellos dont les histoires se déroulent à l’intérieur d’un bâtiment. Nous vous présentons 13 nouveaux récits de cet ingénieux label. De très belles surprises !

La collection Façades, de haut en bas

Les 13 autrices et auteurs de ces récits ont imaginé des histoires se déroulant à l’intérieur de bâtiments. Pour que les lecteurs puissent les suivre, les bâtisses ont des vues en coupe. Ainsi pour les lire, il faudra regarder l’unique illustration de haut en bas. Le leporello est un système en accordéon se dépliant pour découvrir l’histoire. Pour la Collection Façades, ils sont composés de 9 volets.

Le terme de leporello est une allusion au prénom du valet de Don Juan. Dans la pièce, le domestique présente la longue liste pliée en accordéon de prétendantes de son maître à Donna Elvira.

13 histoires, 13 univers, 13 belles surprises

  • Par le petit bout de la lorgnette. Victor Lejeune met en scène un chercheur dans son observatoire muni d’une lunette astronomique. L’auteur de Premiers pas ajoute à sa scène un très joli bestiaire… Naturellement beau !
  • Hanté. Dans l’atelier d’un photographe sous les toits d’une bâtisse se produisent d’étranges phénomènes. Kévin Bonin imagine un récit fantastique étrange. Suspense !
  • La cabane au fond du trou. Placés sous vidéo-surveillance, des yeux scrutent les paysages dans chaque étage. Fräneck interroge sur nos espaces de liberté. Observateur !
  • Panique. Dans un immeuble, les habitants sont paniqués après avoir entendu des coups de feu. Léa Murawiec s’amuse de nos peurs irrationnelles. Explosif !
  • Un trésor. Antoine et Guillaume Trouillard imaginent un récit au Moyen-Orient, sorte de fable des 1001 unes nuits, inspiré du Masnavi de Rûmî, ouvrage persan soufiste du XIIIe siècle. Dépaysant !
  • Hyakki Yakô. Dans une maison japonaise, un renard convie tous les habitants à une parade. Karensac (Aubépine) imagine une histoire inspiré du folklore du pays du soleil levant. Kawaï !
  • L’insurrection de 2046. Yannis La Macchia imagine la Terre dans 26 ans dont les pays ont tous été rachetés par des grands groupes industriels. La précarité est visible dans tous les coins. Dystopique !
  • Train-Train fantôme. Un squelette et un fantôme travaillent dans une attraction de fête foraine : le train fantôme. Aurélien Fernandez met en scène un récit grand public fantastique drôle. Fantômatesque !
  • Rumeur(s). A chaque étage, les locataires interrogent les autres sur des folles rumeurs de personnes en commun. Emilie Gleason (Ted, drôle de coco) laisse vagabonder son imagination pour imaginer de drôles de racontars. Bobardesque !
  • Les profondeurs. Un arbre-montagne accueille d’étranges créatures. Alex Chauvel (Thomas et Manon) invente un récit où les bestioles parlent uniquement par onomatopées. Effrayant !
  • Pelote cosmique. Un étrange slime entre chez un locataire. Il décide de le suivre pour savoir où il se rend. Simon Legeard invente des extra-terrestres sympathiques. Aliénesque !
  • La fuite. Madame Dupont entend des bruits inquiétants dans sa très belle maison. Ces grognements et grincements viendraient des plomberies. Pedro Stoïchita (Le trésor mathématique de Polybius) imagine la nature qui reprend ses droits dans cette vaste demeure. Végétalitique !
  • Océanide. Dans la Grèce antique, un temple immergé recèle des trésors inestimables. Cy. réalise une très belle illustration autour de la mythologie. Une transmission familiale pour notre plus grand plaisir. Poséidonesque !

Laisser vagabonder son esprit à partir d’une seule contrainte  – une coupe transversale de maison –  tel est le cœur de la Collection Façades. Chaque autrice ou auteur s’est employé à inventer des histoires fantastiques, tantôt surprenantes, tantôt drôles, tantôt effrayantes pour toute la famille. De très jolis moments de lecture !

Article posté le jeudi 30 avril 2020 par Damien Canteau

Collection Façades éditions Polystyrène : Un trésor de Antoine et Guillaume Trouillard
  • Collection Façades n°1,7,8,9,10,11,12,13,14,15, 16, 17 et 18
  • Auteurs : Victor Lejeune, Kévin Bonin, Fräneck, Léa Murawiec, Antoine et Guillaume Trouillard, Karensac, Yannis La Macchia, Aurélien Fernandez, Emilie Gleason, Alex Chauvel, Simon Legeard, Pedro Stoïchita & Cy.
  • Editeur : Polystyrène
  • Parution : 2 mars 2018
  • Prix : 6€ par volume
  • ISBN : 9791090180260

Résumé de l’éditeur : Chaque livre de cette collection est un leporello présentant un bâtiment en vue de coupe.

Sur cette contrainte, les Autrices et Auteurs invité-e-s investissent la forme en l’appropriant à leur narration pour créer un court récit qui sera lu du haut vers le bas. Au fur-et-à-mesure que la collection sera amenée à grandir, le lecteur pourra alors juxtaposer les différents titres de la Collection Façade afin de former une rue habitant une multitude de pratiques de la Bande-dessinée différentes.

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée).

En savoir