Errance

Les doutes et les affres de la création du mangaka Fukazawa sont superbement décrits dans Errance, un manga fascinant et d’une grande justesse de Inio Asano chez Kana. Formidable !

Gloire et déchéance d’un mangaka

Sayonara Sunset est un succès éditorial ! Son créateur Kaoru Fukazawa devrait être heureux de cette belle réussite. Pourtant avec ce quinzième et ultime volume, cette fin de récit ouvre un énorme moment de doute pour lui.

Ces appréhensions s’installent chez Fukazawa : arrivera-t-il a renouveler cette réussite ? Son prochain livre sera-t-il aussi bon que Sayonara Sunset ? Il n’arrive plus à trouver l’inspiration et n’arrive plus à dessiner.

Ses assistants et son éditeur lui préparent une fête mais le coeur n’y est pas. Pendant un certain temps, il demande à ses décorateurs de continuer à produire alors qu’il ne sait pas ce qu’il fera de leur travail. Pire, il va même les congédier.

Vie sentimentale en berne

Fukazawa est marié à Nazomi, une éditrice de manga. Leur couple bat de l’aile et chacun fait sa vie comme il l’entend. Elle préfère s’occuper de ses auteurs et plus particulièrement de Makiura. Elle l’accompagne partout, ce qui lui permet d’être le moins possible chez eux.

Lui passe son temps sur les réseaux sociaux à répondre aux sollicitations de ses admiratrices. Pire, il s’est fabriqué un profil sur un site de rencontre de call-girl. Il les choisit, souvent peu à leur avantage physique et couche avec elles moyennant une forte somme d’argent.

Pour Fukazawa, c’est la lente descente aux Enfers…

Les errance(s) de Ino Asano

Auto-fiction fascinante et parfois déroute, Errance est un formidable manga de Inio Asano. Pour créer son récit, il l’a fondé sur ses propres expériences de mangaka. Kaoru Fakazawa serait son double de papier. Surprenant !

Avec une justesse infinie et une narration forte, l’auteur de La fille de la plage nous bouleverse. Son récit est choc à l’image de son maître Minoru Furuya (auteur de Saltiness). Il dépeint avec une belle sensibilité les affres de la création et les tourments d’un homme qui n’a plus de repère. Cette petite mort – la fin d’un série – couplée à la fin de sa relation avec Nazomi donnent une histoire poignante. En effet, même si le lecteur n’est pas mangaka, il s’identifie avec facilité à Fukazawa. Changer de travail, finir un projet ou se séparer, ces thématiques sont finalement très universelles.

Errance est un sublime récit intimiste sans espoir et sans lumière. Cette longue plongée dans les Enfers est une mise en abîme émouvante et vibrante. Inio Asano a fait une pause dans sa série Dead Dead Demon’s Dedededestruction pour livrer ce one-shot dramatique et touchant.

Un merveilleux dessin

Cette destruction psychologique est portée par un merveilleux dessin. Les planches sont d’une rare et grande force graphique. Proches de ceux des auteurs franco-belges et européens, il plait par ce rapprochement.

Les seconds plans et décors parfois voilés sont magnifiques. Il y a aussi de la poésie dans le dessin de Inio Asano. Ses personnages semblent tout droit sortis d’œuvres littéraires.

Errance : récit semi-autobiographique bouleversant d’une star du manga contemporain. Superbe !

Article posté le dimanche 17 mars 2019 par Damien Canteau

Errance de Inio Asano (Kana)
  • Errance
  • Auteur : Inio Asano
  • Éditeur : Kana, collection Made In
  • Prix : 15€
  • Parution : 15 mars 2019
  • ISBN : 9782505075479

Résumé de l’éditeur : Le mangaka Kaoru Fukazawa vient de terminer un manga qui a eu son petit succès et qui lui a demandé beaucoup d’énergie. Mais voilà qu’il sombre dans le doute et l’incertitude ! Qu’a-t-il envie de dessiner à présent !? Doit-il choisir de se lancer dans un manga qui va se vendre, ce que son éditeur le pousse à faire, ou dans un projet plus personnel qui lui tient à coeur ? Mais, au fond, a-t-il encore vraiment quelque chose à dire par le biais de ses mangas !?

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée).

En savoir