Inio Asano Anthology

Le dernier Inio Asano sorti au Japon est déjà chez nous. Ce recueil, Inio Asano Anthology, regroupe de magnifiques histoires courtes de ce talentueux mangaka. A savourer !

Inio Asano : auteur de talent

Né en 1980 à Ishioka dans la préfecture d’Ibaraki, Inio Asano a tout d’un grand mangaka. Il débute sa carrière comme assistant de Shin Takahashi. Elle prend un virage avec la publication de Futsū no hi, une nouvelle parue dans la revue Big Comics Spirits en 2000. Une première, seul, qui en appelle d’autres. Son talent est reconnu avec le Prix GX des jeunes auteurs du magazine Sunday XG pour son court récit Uchū kara konnichiwa.

Viennent ensuite Un monde formidable en 2002, Le quartier de la lumière, le merveilleux Solanin, La fin du monde avant le lever du jour ou La fille de la plage en 2009.

Son succès, il le doit à ses séries Bonne nuit Punpun (13 volumes de 2007 à 2013) l’histoire d’un jeune garçon caricaturé en oiseau, mais également Dead dead demon’s dededede destruction, métaphore de la catastrophe de Fukushima par l’entremise d’une amitié entre deux lycéennes.

En 2019, les éditions Kana dévoilent Errance, la lente descente aux enfers d’un mangaka, un récit d’auto-fiction d’un rare puissance.

Démarrer 2020 avec Inio Asano Anthology

L’année 2020 risque d’être celle d’Inio Asano. Deux publications en langue française débarquent sur les étals des libraires et le mangaka est un des invités d’honneur du Festival BD d’Angoulême. En plus de l’anthologie, Kana propose Un monde formidable, un recueil d’histoires courtes, autour du mal-être des jeunes citadins, imaginées par le mangaka, alors âgé de 22 ans.

Quant à cette Inio Asano Anthology, elle est composée de 13 chapitres, de mini-récits tous aussi forts les uns que les autres. Disons le tout de suite, nous sommes bluffés et charmés par l’intelligence de ces histoires. Toutes ont un intérêt différent.

  • Ainsi, il ouvre son recueil par Retsuko, le monstre, un récit d’une quarantaine de pages autour d’une jeune lycéenne dont le visage mélange des tentacules et des dents acérées. Point de nez ou d’yeux, mais une immense bouche immonde. Les camarades de Retsuko sont sous son charme, ils craquent et répètent qu’elle est mignonne… Entre attirance et répulsion, Asano peut parler des relations souvent conflictuelles et changeantes entre adolescents. Ce récit fantastique ne fait pas vraiment peur mais interroge sur les différences et l’acceptation des autres.
  • L’histoire Un homme doux est un vrai exercice de style d’Inio Asano. En effet, il décline son récit de trois manières : la classique, la version de la fille et celle du garçon, à la manière de Berceuse assassine. Trois angles et deux points de vues différents. La mangaka raconte la moment si intime et précieux d’une rencontre entre deux êtres.

Il en va ainsi de ces moments de lecteurs puissants, des récits où les êtres humains sont souvent désabusés, désenchantés par le monde ou les gens qui les entourent. Les émotions sont aux climax et bousculent le lecteur. L’on peut aussi découvrir l’histoire préquelle de Bonne nuit Punpun.

Tempest : anticipation glaçante

Parmi les récits de Inio Asano Anthology, un nous interpelle plus que les autres. Tempest est une fable d’anticipation autour du vieillissement de la population japonaise.

Le gouvernement doit faire face à un taux de natalité faible et une  population qui vieillit. Pour enrayer ces deux phénomènes démographiques, il décide de repousser l’âge de la retraite à 75 ans. De plus, il crée des zones spéciales pour personnes âgées, gigantesques centres polyvalents pour les accueillir. Leurs droits sont limités. Ils peuvent choisir soit le suicide assisté afin de ne pas être une trop grosse charge pour leur famille ou passer un examen afin de réintégrer la société.

Cette satyre du monde politique est glaçante. Elle fait étrangement écho aux débats actuels autour des retraites en France. Le vieillissement des populations est un vrai sujet au Japon, puisqu’en 2019 on dénombrait plus de 71 000 centenaires (en France, 21 000 en 2016, pays européen où il y en a le plus). Un chiffre en hausse de presque 1500 en plus de l’année précédente. D’ailleurs, il ne cesse d’augmenter depuis 49 ans. Parmi eux, une femme a 116 ans et un homme 112.

Nous sommes toujours autant impressionné par le talent graphique de Inio Asano. Il n’hésite pas à mélanger les styles; un dessin parfois très détaillé, parfois très simple.

Inio Asano Anthology : un manga fort de ce début 2020. En petit bijou de seinen, entre espoirs et désillusions. Savoureux !

Article posté le dimanche 26 janvier 2020 par Damien Canteau

Inio Asano Anthology (Kana)
  • Inio Asano Anthology
  • Auteur : Inio Asano
  • Éditeur : Kana, collection Made In
  • Prix : 18 €
  • Parution : 31 janvier 2020
  • ISBN :  9782505083030

Résumé de l’éditeur : Ce recueil d’histoires courtes propose treize récits désabusés sur notre monde, sur les humains et leurs émotions. Asano propose par le biais d’un dessin somptueux, réaliste et précis, une anthologie tout à fait dans la lignée et l’esprit des recueils précédemment publiés chez Kana dont les mots-clé sont sociétal, dérangeant, déprimé, terre à terre tout en étant fantastique et métaphorique. Une grande claque dans le paysage manga !

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée).

En savoir