Le frère de Göring

Les éditions Glénat viennent de publier Le Frère de Göring, dont le tome un s’intitule L’Ogre et le chevalier. Il s’agit d’une série de deux albums, dessinés par Steven Lejeune et scénarisée par Arnaud Le Gouëfflec.

L’histoire débute dans le chaos de l’Allemagne de 1945. Un certain Albert Göring vient se constituer prisonnier auprès des Américains qui n’en croient pas leurs oreilles. Commence alors un va-et-vient incessant entre scènes d’interrogatoires et flash-backs sur la vie de cet homme. Il y décrit la relation très proche qu’il avait avec son frère, Hermann, futur numéro du IIIe Reich. On découvre leur fascination pour les légendes allemandes et leurs personnages fantastiques.

Comment prouver son innocence quand on partage le nom d’un monstre ?

Comme indiqué dans l’avant-propos, cette histoire repose sur des faits réels et met en scène des personnages ayant réellement existé mais elle reste une œuvre de fiction avec une nécessaire part de liberté dans l’interprétation et la mise en scène des événements rapportés. De fait, on navigue en eaux troubles puisqu’on ne sait jamais si Albert Göring est sincère ou s’il nous raconte tout cela pour sauver sa peau. D’ailleurs, les Américains qui l’interrogent sont persuadés d’avoir affaire à un véritable nazi.

Le frère de Göring : deux auteurs au service d’une histoire méconnue

Peu à peu, la vérité va se faire jour et devrait éclater dans le tome deux. Auteur de chroniques musicales dans La Revue dessinée et scénariste de plusieurs albums chez Glénat (Soucoupes, Vince Taylor…) ou chez d’autres éditeurs (comme le western Mondo Reverso chez Fluide Glacial), Arnaud Gouëfflec nous propose un scénario habile qui ménage le suspense et ne nous en dit pas trop, trop vite.

Quant à Steven Lejeune, scénariste de la série Chroniques de Sillage chez Delcourt avec Jean-David Morvan puis dessinateur de la série Oxydes sur un scénario d’Arleston, il nous fait parfaitement vivre cette histoire avec son dessin réaliste.

Le frère de Göring : un album intéressant sur un épisode méconnu de la Seconde Guerre mondiale.

Article posté le mardi 27 novembre 2018 par Medionok

Le frère de Göring 1 de Steven Lejeune et Arnaud Le Gouefflec (Glénat)
  • Le frère de Göring, tome 1 : L’ogre et le chevalier
  • Scénariste : Arnaud Le Goëfflec
  • Dessinateur : Steven Lejeune
  • Editeur : Glénat
  • Prix : 13.90€
  • Parution : 24 octobre 2018
  • ISBN : 9782344024690

Résumé de l’éditeur : Comment prouver son innocence quand on partage le nom d’un monstre ?Le 8 mai 1945, Albert Göring, malade, se rend spontanément au centre de commandement allié de Salzburg. Il est immédiatement incarcéré, en tant que frère du Feldmarschall Hermann Goering. Soupçonné d’être un nazi, naturellement lié à l’un des plus hauts dignitaires du régime, il va tenter de prouver son innocence et surtout de faire admettre à ses geôliers qu’au contraire, il a eu durant toute la période un comportement héroïque, sauvant de nombreuses personnes et s’opposant avec un courage inouï aux SS, utilisant son nom pour tenter des opérations d’une incroyable audace.Entre scènes d’interrogatoire et flash-backs, le diptyque Le Frère de Göring est un thriller judiciaire et politique haletant. À l’instar des auteurs de Kersten, médecin d’Himmler, Arnaud Le Gouëfflec et Steven Lejeune nous font découvrir un personnage historique au destin aussi incroyable que méconnu…

À propos de l'auteur de cet article

Medionok

Medionok

Né la même année que le festival d'Angoulême, Medionok a toujours aimé la BD et comme il adore écrire, c'est tout naturellement qu'il rédige des chroniques.

En savoir