Le paradis pas l’enfer

Après Dressing & En toute simplicité, Michael DeForge dévoile Le paradis pas l’enfer, un nouveau recueil d’histoires courtes, entre vision aiguisée du monde et humour. Encore un excellent album de l’auteur canadien édité par Atrabile.

Le paradis pas l'enfer de Michael DeForge (éditions Atrabile)

Michael DeForge ou le monde en couleurs et en courbes

Né en 1987 à Ottawa au Canada, Michael DeForge est un auteur que l’on suit de près dans la rédaction Comixtrip. Il a un humour incisif et un regard sur le monde juste et aiguisé. DeForge raconte notamment la vie d’hommes et de femmes lambda, tels des anti-héros. Il fouille, creuse et gratte où ça fait mal pour brosser des portraits parfois dérangeants, parfois drôles de gens qui nous entourent.

Après La fourmilière, Dressing, Big Kids, Brat et Un visage familier, l’auteur canadien est de retour avec Le paradis pas l’enfer. Un recueil de courts récits vibrants et brillants.

Le paradis pas l'enfer de Michael DeForge (éditions Atrabile)

Le paradis pas l’enfer : recueil hétéroclite

Il s’amuse Michael DeForge. Il s’amuse avec le lecteur et navigue entre différents styles graphiques. Toujours très colorées, ses planches sont tout de suite reconnaissables. Parfois tout en rondeur, parfois hyper filiformes, ses personnages originaux interrogent par le fond comme par leurs formes. L’auteur d’Un visage familier (prix de l’audace 2022 au festival d’Angoulême) choisit volontairement, avec précision l’une ou l’autre des formes selon le propos qu’il veut étayer. Rien n’est laissé au hasard.

Dans Le paradis pas l’enfer, les histoires sont disparates. Elles n’ont parfois pas de liens entre elles mais forment un album d’une grande homogénéité. Il parle des travers des êtres humains, de leurs joies, de leurs peines, d’amour ou de peurs.

Le paradis pas l'enfer de Michael DeForge (éditions Atrabile)

Le paradis pas l’enfer : enfer, paradis, damnation

Alors, dans Le paradis pas l’enfer, on suit tour à tour une fausse médecin dans Jeu de rôle, des divinités de tout et de rien, les obsessions d’un être humain se mêlant à un jeu d’échecs, une vie régie par les programmes télé, un crush (un amour inavoué) spatial dans Un amour d’astronaute ou une étrange enquête dans une école primaire dans Un de mes étudiants est un meurtrier mais lequel ?.

Michael DeForge poursuit avec un beau-père toxique dans Mon nouveau beau-père est un insecte répugnant et le je déteste. Plus loin encore, un personnage qui regarde un album photos du passé et du futur dans Album.

Le paradis pas l’enfer, c’est également un humour, tantôt cynique, tantôt acide. Un humour que l’on retrouve dans toute son œuvre.

Article posté le lundi 13 mai 2024 par Damien Canteau

Le paradis pas l'enfer de Michael DeForge (éditions Atrabile)
  • Le paradis pas l’enfer
  • Auteur : Michael DeForge
  • Traduction : Christophe Gouveia Roberto
  • Éditeur : Atrabile
  • Prix : 20 €
  • Sortie : 19 avril 2024
  • Pagination : 232 pages
  • ISBN : 9782889231409

Résumé de l’éditeur : A l’instar de En toute simplicité ou Dressing, Le Paradis pas l’enfer se présente comme un généreux recueil d’histoires courtes, forme dans laquelle excelle Michael DeForge. Ici chaque nouvelle est un joyau ciselé, avec son propre univers graphique, son propre ton, sa propre écriture, et ses propres enjeux : dans Jeu de rôle, des rôleurs ont poussé l’usurpation jusqu’au point de non-retour; dans L’Heure du jugement, chacun peut faire ce qu’il veut pendant 24 heures – vraiment; dans Un Amour d’astronaute, deux personnages isolés vivent un crush spatial exclusif, platonique, et mortel; Un de mes étudiants est un meurtrier… mais lequel ? met en scène une enquête faussement naïve en milieu scolaire; dans Mon nouveau beau-père est un insecte répugnant et je le déteste, le beau-père du titre est réellement un insecte; dans Album, un personnage feuillette un album de photos issues du passé, mais aussi du futur; dans Progéniture, un couple explore une application qui leur fait découvrir comment sera leur futur enfant, dans tous les détails… Malgré le côté disparate des sujets abordés et des styles employés, la sauce prend pour former un tout cohérent, grâce à des études de personnages fines et détaillées, une vision incisive du monde, et un humour mordant, voire carrément vachard, caractéristiques de DeForge. Chaque nouveau livre de Michael DeForge doit être considéré comme un cadeau de la vie, car il participe à sa manière à rendre le monde un peu plus beau (ou un peu moins moche). Alors merci Michael ! Michael DeForge est un dessinateur canadien, connu entre autres choses pour son implication dans le design d’Adventure Time – mais c’est surtout l’un des auteurs les plus inventifs et prolifiques du moment. Artiste multi-primé en Amérique du Nord, il a reçu le Prix de l’Audace à Angoulême en 2022 pour Un Visage familier.

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée). Il est le rédacteur en chef du site Comixtrip.

En savoir