Le cadeau de l’ange

Le monde de Tsukasa Hojô (3/4). Auteur de Cat’s Eye et de Nicky Larson (City Hunter), Tsukasa Hojô est un maître manga mondialement connu. Les éditions Ki oon ont décidé de rééditer des œuvres antérieurs à ces deux titres. Un vrai régal.

Ki-Oon publie Le cadeau de l’ange dans la très belle collection Les trésors de Tsukasa Hôjo. Dans ce manga sont réunies cinq histoires dont les deux dernières concernent les héros de la série culte City Hunter (Nicky Larson), ainsi que le tout premier récit réalisé par le maître mangaka.

Le cadeau de l’ange (créé en 1988) publié dans le magazine Weekly Shônen Jump. Masahiro est un jeune étudiant japonais qui rêve de grandes histoires d’amour avec des princesses inaccessibles. Depuis tout petit, sa vie est liée à celle de Kyoko, sa voisine. Elle semble attirée par lui mais il n’y prête guère attention. Alors qu’il prend le métro pour rejoindre une jeune fille à un rencard, il est bousculé par Anna, une petite fille sans parents. Arrivée là par hasard, elle commence à l’appeler papa à son grand étonnement…

Je suis un mec, un vrai ! (1980) : Tout premier manga de la carrière de Hôjo. Alors que l’internat du Lycée de garçons Otoko Date est fermé pour des travaux, les jeunes adolescents doivent partager celui de l’Institut Sainte-Caroline de jeunes filles. Parmi les lycéens, il y a Sho, un garçon très macho, qui ne supporte pas de partager le même établissement que celui des filles et qui fait régner la terreur auprès de ses camarades pour qu’ils ne se mélangent pas. Pourtant les autres ados s’accommodent très bien de cette cohabitation, en allant voir les filles au premier étage fréquemment sans le dire à leur chef. Petit à petit Sho se rapproche de Yuko…

Histoire de chats (1985) : première histoire où Hôjo choisit un animal comme héros d’un récit. Yuichi Moriyama, un jeune paparazzi est sur un gros scoop : il est en passe de prendre des clichés compromettants entre un politicien et sa maîtresse. Il est accroché à une corde à l’extérieur pour photographier. C’est alors qu’un chat blanc tombe du toit de l’immeuble. N’écoutant que son courage, il sauve l’animal. Blessé à la patte, il le soignera. C’est alors qu’au détour d’une ruelle, il croise une jeune femme qui va tomber amoureux de lui…

City Hunter XYZ (1983) : Première histoire mettant en scène les personnages de la série culte ainsi qu’un personnage secondaire de Cat’s eye. Ryo Saeba, qui se fait d’ailleurs appeler City Hunter,  tueur professionnel est un éternel obsédé par les femmes. Pour exécuter ses contrats, il est aidé par Kaori, une jeune femme toujours là pour le remettre dans le droit chemin. Le premier travail qu’il doit accomplir est la protection de Mitsuko, une jeune femme qui détient une invention scientifique de premier ordre : un virus qui inhibe la faculté de reproduction…

City Hunter – Double edged (1983). Keiko Ohara fait appel à Ryo pour exécuter un contrat. La célèbre actrice lui demande de tuer son amant Shinichi, son partenaire dans la pièce Double Edged. L’acteur est devenu comme son personnage de théâtre : un véritable fou meurtrier. Il accompli assassinats sur assassinats…

Humour et héros obsédés

Quelle excellente idée ont eu les éditions Ki-oon de rééditer les premières histoires de Tsukasa Hôjo, publiées d’abord chez Tonkam en 1988. Pour cette version, les textes ont été retraduits, des pages couleurs inédites en France et même au Japon ont été ajoutées. En plus de son tout premier récit, un peu emprunté mais pour lequel on sent déjà le talent poindre, il y a les deux premières histoires de City Hunter, plus connu en France sous le nom de Nicky Larson dont les épisodes passaient dans le Club Dorothée (séquence nostalgie…).

Ses thèmes de prédilection sont développés dans ce manga: l’humour, les relations hommes-femmes où souvent le héros masculin est obsédé par la gente féminine, la défense des plus faibles, la nature et les animaux. Pour les deux premières histoires du recueil, le mangaka mêle habilement le fantastique et le sentimental, le tout saupoudré d’un grand humour. Le trait, qui évolue au fil des récits, est toujours aussi séduisant.

Article posté le mardi 20 mai 2014 par Damien Canteau

  • Les trésors de Tsukasa Hojô
  • Auteur : Tesukasa Hojô
  • Editeur : Urban Comics
  • Prix : 7,90€ par volume
  • Sortie : 2013 à 2014

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée).

En savoir