Malgré tout

Grande et belle parenthèse enchantée de cette rentrée littéraire, Malgré tout de Jordi Lafebre conte la romance d’Ana et Zeno en partant de la fin pour revenir à leur rencontre. Ce très joli exercice de style est un délice !

Du chapitre 20 au chapitre 1

Malgré tout, c’est l’histoire à rebours d’Ana et de Zeno, deux amants qui attendirent la fin de leur vie pour enfin être réunis. Ana est une femme dynamique. Mairesse de sa ville pendant trois mandats, elle consacra sa vie à sa cité délaissant parfois son mari et Claudia, leur fille unique.

Zeno est le propriétaire de Copia Libri, la librairie de la ville. Pourtant, l’homme ne restait pas en place, ferma sa boutique pour s’engager comme marin et débuta une thèse de science, il y a quelques années.

Un vrai amour pur

Jordi Lafebre raconte cet amour pur en commençant par la fin, remontant ainsi le fil de leur histoire. Accaparée par la gestion de sa ville, la construction d’un pont, la destruction d’une serre – à son grand regret – ou l’expulsion d’une petite mamie, Ana tombe sous le charme de Zeno, homme libre comme l’air, scientifique et rêveur.

Malgré un mari – très compréhensif – et d’une fille qui l’est moins, Ana décide de rejoindre les bras de Zeno alors que tous les deux ont un âge avancé.

Quel merveilleux exercice de style !

Jordi Lafebre réalise avec une très grande habileté, une vraie maitrise de la narration et beaucoup de pudeur, cet exercice de style à rebours magistral !

Le récit du dessinateur des Beaux étés (avec Zidrou) est touchant, parfois bouleversant et empli d’une douce nostalgie.

Les lecteurs sont charmés par cette idylle pure et sans accroc. Hymne à l’amour à tous âges, Malgré tout dévoile par petites touches élégantes ce bonheur fou entre les deux personnages qui se réalise au début de l’album (donc à la fin de la vie de Zeno et Ana).

On est parfois proche de verser une larme tant l’album est beau. Notamment lors de la rencontre entre Ana – alors mairesse – et de la petite mamie qui doit quitter son domicile, mais également lors des envolées lyriques des papillons.

De l’élégance du trait

Né en 1979 à Barcelone, Jordi Lafebre réalise avec Malgré tout l’un des plus charmants albums de la rentrée littéraire. Après des études aux beaux-arts de l’université de Barcelone mais aussi à l’école Joso (où il donne encore aujourd’hui des cours de dessin), il entame sa carrière professionnelle en illustrant des campagnes de publicité ainsi que dans des magazines (Penthouse Comix, Wet Comics…).

C’est sa rencontre avec Zidrou qui sera déterminante. Avec le scénariste, il imagine Lydie, La mondaine et Les beaux étés.

Avec Malgré tout, Jordi Lafebre dévoile tout son talent de conteur mais également de dessinateur. Ses personnages arborent une multitudes d’expressions sur leurs visages. Son trait est doux et chaleureux, et ses couleurs sont sublimes. Tout est élégant dans ses planches.

Difficile néanmoins à qualifier cet album, tant tout est formidable. Les adjectifs sont des euphémismes et nous manquent même.

Malgré tout : pour passer une superbe moment de lecture en suivant cette idylle entre Ana et Zeno, une hisoitre à rebours pleine de qualités !

Article posté le vendredi 18 septembre 2020 par Damien Canteau

Malgré tout de Jordi Lafebre (Dargaud)
  • Malgré tout
  • Auteur : Jordi Lafebre
  • Éditeur : Dargaud
  • Prix : 22.50 €
  • Parution : 25 septembre 2020
  • ISBN : 9782505081500

Résumé de l’éditeur : C’est l’histoire d’un amour à rebours. Une passion platonique mais éternelle entre deux êtres. D’un côté, il y a Ana. Sexagénaire charismatique, ancienne maire tout juste retraitée, mariée et maman. Une battante au grand coeur qui impose le respect. De l’autre, il y a Zeno. Célibataire endurci, libraire proche de la retraite et doctorant en physique qui aura mis quarante ans pour terminer sa thèse. Un esprit libre et voyageur, aussi séduisant que mystérieux. Au fil des années, ils ont tissé ensemble un amour impossible et intarissable. Tout en égrainant les excuses qui ont empêché qu’elle ne prenne forme, on remonte le temps de cette romance et de ses méandres… jusqu’à sa source. Avec Malgré tout, Jordi Lafebre (Les Beaux Étés, La Mondaine, Lydie) nous offre, avec toute la poésie et la tendresse qui le caractérisent, son premier album en tant qu’auteur complet. Un puzzle amoureux complexe, qu’il recompose savamment au travers de scènes distinctes… et pourtant indissociables les unes des autres.

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée).

En savoir