Mei, l’archipel sans étoiles

Dans le royaume de Satrapie, les étoiles ont disparues du ciel, la musique et les chants sont interdits depuis que le roi-sorcier Nume a pris le pouvoir. Y a-t-il un espoir qu’un jour, les étoiles reviennent tout comme la paix ? Peut-être que cet espoir pourrait s’appeler Mei…

Mei, un nouvel espoir

Il y a de nombreuses années, dans le royaume de Satrapie, une gentille reine descendante des Galatéens, peuple venu des étoiles, régnait. La musique et les contes étaient florissants. La reine tomba amoureuse d’un barde nommé Olivius et devint le « roi Musicien ». La reine lui offrit une harpe avec des cordes tissées avec des filaments d’étoiles. Bref tout était parfait. Enfin, pas pour tout le monde. En effet, le premier conseiller de la reine, Nume, était éperduement amoureux d’elle. Son bonheur l’enrageait, et il décida de le briser. Il construisit un orbe géant qui occulta la lumière des étoiles, rendant les nuits noires et vides. Nume accusa le roi musicien de cette tragédie. Il l’exila en punition. La pauvre reine fut accablée de chagrin et affaiblit par la disparition des étoiles. Elle mourut, et Nume en fut bien triste. Il prit toutefois les rênes du pays, interdit la musique et les chants et traqua les bardes, musiciens et conteur du pays. Plusieurs années plus tard, Nume entendit une rumeur de la réincarnation de la reine, une enfant porte la marque des Galatéens. Il adopta l’enfant et lui promit qu’elle le succéderait au trône dès ses treize ans… Mais malgré tout, qui va bien pouvoir rendre aux étoiles leur pouvoir ?

Que la lumière soit

Alors que les bardes, musiciens et conteurs ont tous disparus, la garde est sur les dents. Une jeune fille, Mei, est surprise avec une harpe dissimulée. Toute la garde la pourchasse pour l’arrêter. Mais cette petite fille n’est pas comme les autres. Contrairement au reste de la population, elle connait la vérité sur la disparition des étoiles. Elle sait parfaitement que la musique, et principalement le roi musicien, n’ont rien à voir avec la disparition des étoiles. C’est bien Nume, surnommé le roi sorcier, qui est à l’origine de cette malédiction. Mais Mei sait comment rompre le sort. Elle va pouvoir compter sur la musique, la terrible et célèbre bande de la Grenouille Noire (enfin selon eux), et une alliée plutôt inattendue…

L’histoire de Mei et de l’archipel sans étoiles est une sympathique aventure où le seul espoir de la population réside dans l’acharnement d’une petite fille, prête à tout pour accomplir sa destinée. C’est aussi une très belle histoire d’amitié naissante mais déjà très forte, sur fond d’un conte où un roi tout puissant et maléfique a chassé de leurs trônes, un roi et une reine bien aimés. Mais comme dans beaucoup de contes, on ne peut attendre qu’une fin heureuse ! Mei, l’archipel sans étoiles est un album de Bonaventure aux éditions Sarbacane (éditeur de Stig & Tilde et de Akkinen).

Article posté le jeudi 19 avril 2018 par Damien Duarte

Mei, l'archipel sans étoiles aux éditions Sarbacane décrypté sur Comixtrip, le site BD de référence
  • Mei, l’archipel sans étoiles
  • Auteur : Bonaventure
  • Editeur : Sarbacane
  • Parution : 7 mars 2018
  • Prix : 12,50 €
  • ISBN : 9782377310852

Résumé de l’éditeur : Dans l’archipel de la Satrapie, la musique a été interdite et les bardes, bannis. On les dit responsables de la disparition des étoiles et de la mort de la bienveillante reine Azarmeh. Désormais, Nume, le roi-sorcier, règne en maître sur un royaume au ciel dépourvu d’astres. Alors que Nume s’apprête à fêter cinquante années de pouvoir, une mystérieuse jeune fille débarque dans la cité. C est Mei, la dernière barde encore en vie et héritière de la reine Azarmeh. Mei n’a qu’un but : dévoiler à tous la trahison du roi-sorcier, responsable de la disparition des étoiles comme de la mort tragique de la reine. Pour seule arme, Mei dispose d’une harpe magique. Dans sa quête de justice, elle pourra compter sur le soutien de la Grenouille Noire, une bande de gamins des rues.

À propos de l'auteur de cet article

Damien Duarte

Damien Duarte

Passionné par l'univers de la bande dessinée depuis toujours, ses plus grands héros sont divers et variés comme Ric Hochet, Spider-Man, Batman, Astérix...

En savoir