Trait pour trait, dessine et tais-toi !

Akiko rêve de devenir dessinatrice de manga. Elle suit alors les cours d’un professeur aux méthodes non-conventionnelles. L’autrice du Tigre des neiges, Akiko Higashimura, dévoile Trait pour trait, dessine et tais-toi ! une autobiographie drôle et sincère chez Akata. Attention, premier tome complètement fou !

Devenir dessinatrice de shôjo

Avant d’être reconnue pour ses séries Princesse Jellyfish, Le tigre des neiges et Tokyo Tarareba Girls, Akiko Higashimura mit un peu de temps pour devenir mangaka. La faute à une nonchalance et un ego surdimensionné.

Miyazaki, au Japon. Dès sa plus tendre enfance, Akiko savait qu’elle embrasserait cette carrière. A l’âge de 12 ans, elle pensait même qu’elle était un vrai génie du dessin. Au lycée, elle n’a plus goût pour les études. Que faire des diplômes quand on est surdouée en dessin ? Rien, pense-t-elle !

Un Prof sévère

Si M. Nakata, son professeur de dessin au lycée ne fait que de la complimenter – ce qui gonfle encore plus son ego – mais il lui faudra intégrer une école d’art si Akiko veut atteindre son rêve.

Futami, sa camarade de classe, lui parle alors d’un cours de dessin dans un coin excentré de la ville de Miyazaki. Elle s’y rend et découvre avec stupeur les méthodes non-conventionnelles du professeur Hidaka : brimades, ricanements et coups avec son sabre en bambou. Les élèves filent droit…

Trait pour trait : atteindre ses rêves

Avec Trait pour trait, dessine et tais-toi !, Akiko Higashimura dévoile une partie de sa vie dans une autobiographie sans fard et très drôle. Dans ce premier volume (sur 5 de la série), les lecteurs découvrent même le vrai patronyme de la mangaka. Elle se nomme Akiko Hayashi.

Prépublié dans la revue Cocohana des éditions Shûeisha au Japon depuis 2012, Trait pour trait est un très joli shôjo plus intéressant qu’il n’y parait. On y perçoit une jeune lycéenne imbue de sa personne, à l’ego surdimensionné, persuadée d’être la reine du manga. Patatras ! Il lui faudra travailler très dur car son niveau ne lui permet pas de postuler et d’entrer dans les plus grandes écoles d’art du pays. Ce premier opus montre donc le long parcours pour y parvenir, un chemin semé d’embûches et de désillusions.

Une Rencontre qui fait des étincelles

Si Akiko est attirée par la création de mangas et sa volonté de devenir dessinatrice, il n’en va pas de même pour ses talents dans ce domaine. Sa rencontre avec M. Hidaka fait tout de suite des étincelles. Sans aucun filtre, le professeur lui remet les idées en place et lui fait de nouveau toucher terre. Il lui dit qu’elle est mauvaise et qu’elle ne sait pas dessiner. Il faut dire que ses élèves, il ne les ménage pas. Distant, il n’hésite pas à les frapper avec son sabre de bambous ou de leur dire leurs quatre vérités.

Ces soubresauts ne la font pas reposer sur ses lauriers, elle doit prouver qu’elle mérite de suivre ses cours et de pouvoir prétendre à passer les examens d’entrée dans les plus prestigieuses écoles de dessin.

S’il semble imbuvable au début, le lecteur s’attache à M. Hidaka. S’il est sévère, il semble juste et un lien surprenant se tisse entre lui et Akiko, comme s’il avait décelé du talent chez la jeune adolescente. Il faut dire que les répliques cinglantes du professeur sont jubilatoires et font beaucoup rire. L’autrice du Tigre des neiges n’hésite pas à lui tenir un peu tête et lui répondre parfois.

Redoubler d’effort

Trait pour trait, c’est aussi des moments de joie et de doutes, des réussites (peu) et des échecs (fréquents). Akiko Higashimura ne se donne pas le beau rôle dans son histoire. Elle ne s’épargne pas. Elle raconte l’énorme melon qu’elle peut avoir, sa nonchalance, son peu d’envie pour les études, ses dessins loupés et ses nombreux revers dans les concours d’entrée. On est loin des succès éditoriaux de ses séries chez Delcourt, Le lézard noir et Akata !

Ce premier opus de Trait pour trait parle donc de cette envie, sans vraiment se pencher sur le processus créatif (on suppose que cela sera visible dans les volumes suivants).

Le dessin d’Akiko Higashimura est toujours aussi plaisant. Les expressions des visages sont sur-accentuées pour porter tout l’humour du récit. Quant au professeur Nakata – au lycée – il semble avoir les traits d’Osamu Tezuka, notamment par son béret noir qu’il arbore fièrement. Hidaka se rapprocherait d’Onizuka dans GTO, en plus âgé et plus pauvre.

Trait pour trait, dessine et tais-toi ! : encore une série sympathique d’Akiko Higashimura, l’autrice en vogue au Japon. Entre rire et déboires, un manga agréable et drôle !

Article posté le lundi 31 août 2020 par Damien Canteau

Trait pour trait dessine et tais-toi / KAKUKAKU SHIKAJIKA © 2011 by Akiko Higashimura / SHUEISHA Inc. (Akata)
  • Trait pour trait, dessine et tais-toi, volume 1/5
  • Autrice : Akiko Higashimura
  • Traductrice : Miyako Slocombe
  • Éditeur : Akata, collection Large
  • Prix : 7.95 €
  • Parution : 27 août 2020
  • ISBN : 9782369747918

Résumé de l’éditeur : Akiko Hayashi est lycéenne, et elle habite dans la préfecture de Miyazaki. Très jeune, elle savait qu’elle voulait devenir dessinatrice de shôjo mangas, et avait déjà fantasmé tout son plan de carrière : l’âge auquel elle enverrait des premiers travaux aux éditeurs, l’âge auquel elle serait publiée, l’âge auquel son manga serait adapté en anime… Persuadée que son génie auto-proclamé suffirait à lui ouvrir toutes les portes, elle va pourtant être rattrapée par la réalité. Car en dernière année de lycée, sa rencontre avec un prof d’une petite classe d’arts à l’écart de tout, va violemment la ramener à la réalité. Ce professeur étrange, plutôt sévère et armé de son sabre en bambou, va profondément changer sa vie.

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée).

En savoir