Traverser l’autoroute

Lorsque la routine et les relations délicates avec un fils adolescent tuent un couple, cela donne Traverser l’autoroute, un album surprenant, drôle et beau signé Sophie Bienvenu et Julie Rocheleau aux éditions La Pastèque.

Quand La routine s’installe

André n’est pas heureux en couple. Ce quadragénaire, marié depuis 17 ans à Danielle et père d’un adolescent de seize ans, ne compte plus que sur sa tondeuse, son aspirateur à feuilles et son garage pour mettre un peu de joie dans son quotidien.

La routine s’installe entre son épouse et lui. Elle lui donne toujours des ordres, lui n’ose pas trop la contredire mais finalement préfère être loin de l’ambiance morose de la maison.

Il pense d’ailleurs que son fils est nul et fainéant :

« Et je sais que je ne devrais pas dire ça mais je crois qu’on l’a raté »

En montant dans sa voiture pour aller acheter à manger, il se souvient des premiers moments enchanteurs avec Danielle.

The Cure, l’amour et un fils

Danielle et André se sont rencontrés dans un concert de The Cure. Il était venu accompagner sa copine de l’époque. Puis, il a vu sa future femme et tout de suite en est tombé amoureux.

« Depuis ce soir-là, il n’y a pas eu une journée ou presque, où je n’ai pas eu envie de la serrer dans mes bras. Presque. Enfin disons plutôt que je l’aime depuis ce soir-là. La plupart du temps. »

Arrive rapidement un petit garçon dans leur vie. André pourtant ne se sentait pas prêt pour avoir un enfant. S’il dit souvent qu’il donnerait sa vie pour lui, il se rend compte qu’un adolescent, c’est con. De son côté, son fils n’a pas un grande estime de son père…

S’il suffisait de traverser l’autoroute pour retrouver ses sentiments d’avant

Et s’il suffisait de faire un tour sur l’autoroute et d’y croiser quelque chose pour que sa vie s’illumine de nouveau ? Traverser l’autoroute, c’est tout cela : une rencontre lumineuse, un couple qui s’aime, un fils et la routine qui s’installe.

Parce que oui, l’album est surprenant par sa construction mais tellement juste que tout le monde peut s’identifier à l’un des personnages de l’histoire. L’adolescent méprise son père et ne fait pas grand chose de ses journées. Il préfère s’enfermer dans sa chambre, regarder la télé ou jouer aux jeux vidéos que de les entendre se disputer.

Quant aux parents, ils pensent avoir foiré son éducation et le trouvent nul. C’est aussi l’histoire d’un couple qui s’éloigne mais pas au point de se séparer. Même si l’étincelle n’est plus là, il est confortable de savoir que quelqu’un vous attend tous les soirs; juste une présence à qui l’on parle de temps à autre.

Un très bel album duel

La force de Traverser l’autoroute réside dans la construction de son histoire. Sophie Bienvenu – écrivaine et dont c’est le premier album de bande dessinée – imagine le récit d’André et Danielle de manière duel. Chacun leur tour, ils donnent leur vision de leur couple. Cette même histoire est donc racontée à travers les yeux de l’un et de l’autre.

Si l’on peut s’identifier à ce couple ou à cet éloignement, l’autrice belge de Chercher Sam réussit à emmener son lectorat ailleurs, autre part. Pour cela, elle n’hésite pas à glisser de l’humour dans Traverser l’autoroute. En effet, l’album n’est pas du tout sombre, il est lumineux et drôle. Il donne même envie d’être amoureux et d’entretenir cette flamme connue dans les débuts.

De la beauté du dessin

Julie Rocheleau est décidément une autrice de talent ! Elle sublime par son dessin, ce récit familial entre non-dits et parfois frustration. Comme elle nous l’avait confié il y a deux ans dans un entretien, l’autrice était donc sur ce nouvel album avec Sophie Bienvenu.

Son dessin est toujours aussi agréable à l’oeil, très vivant et moderne comme dans ses albums précédents : La colère de Fantômas, La petite patrie ou Betty Boob.

Pour Traverser l’autoroute, elle joue sur les expressions très marquées des protagonistes mais aussi sur ses couleurs. Lorsqu’André est le narrateur ou Danielle est la narratrice, elle utilise des teintes chromatiques différentes.

Traverser l’autoroute ou la passion qui se consume mais peut redémarrer. Un album juste, drôle et parfois émouvant.

Article posté le samedi 07 mars 2020 par Damien Canteau

Traverser l'autoroute de Sophie Bienvenu et Julie Rocheleau (La Pastèque)
  • Traverser l’autoroute
  • Scénariste : Sophie Bienvenu
  • Dessinatrice : Julie Rocheleau
  • Éditeur : La Pastèque
  • Prix : 22 €
  • Parution : 21 février 2020
  • ISBN : 9782897770792

Résumé de l’éditeur : Une maison avec un garage, une tondeuse, des outils dont on ne se sert pas, une piscine utilisée une demi-fois par année, un fils de 16 ans avec qui les rapports sont difficiles, un couple qui s’enlise dans la routine… Qu’est-ce qui rend notre vie supportable ?

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée).

En savoir