Welcome to the Ballroom

Welcome to the Ballroom est une histoire d’amour entre les salles de balles et un adolescent. Cet amour Tomo Takeuchi l’a vécu et nous le partage. Dans un dessin brutal, elle nous dévoile les multiples visages de sa passion atypique.

Welcome to the Ballroom

Fujita Tatara se sent médiocre. C’est un collégien sans passion, mordu de rien. Il est dans l’attente qu’un quelque chose s’allume en lui et lui donne enfin la légitimité d’exister.

C’est donc recroquevillé sur lui-même, à la merci de ses raquetteurs, qu’il croise la route de la danse sportive pour la première fois. Elle se présente sous la forme d’un motard au buste droit, naïf, un rien paternaliste. Ce bonhomme, c’est Kaname Sengoku. Sur un malentendu, il l’embarque au cours d’essai d’un club de danse de salon.

Tatara ne tombe pas tout de suite sous le charme de la danse. Ni du parquet brillant, ni de la musique, ni du corps svelte des filles qui tourbillonnent. Tatara veut changer. Il veut trouver ce quelque chose qui met des étoiles dans les yeux des autres. Finalement, c’est la vidéo d’une compétition de danse sportive remportée par Sengoku qui l’ébranle totalement.

« Regardes-nous !! »

Les danseurs de la compétition l’emportent, lui assènent cette phrase en chœur :

Regardes-nous ! Regardes-moi !

Et au fond, c’est ça, ce qu’il veut, Tatara. C’est donner au monde entier un raison de le regarder. Dresser les épaules, lever la tête et adresser à l’univers un regard de défis. Alors c’est décidé. Le chétif Tatara Fujita ira chercher la confiance qui lui manque dans les salons de danse.

Mais avant de toucher le plancher des compétitions, Tatara doit tout apprendre. La route est longue. Et les surprises, bonnes et mauvaises, indéniablement au rendez-vous.

Un univers dans un mouchoir de poche

La danse de salon est un sport reconnu par le Comité International Olympique. Si la discipline n’est pas inscrite aux Jeux Olympiques, elle est représentée aux Jeux Mondiaux, la compétition internationale regroupant les disciplines non représentées aux JO.

La danse sportive possède une fédération international, la World Dance Sport Federation. Et puisqu’on pourrait faire une dissertation dessus, je finirais simplement en disant qu’elle a de nombreux adeptes. Notamment en Angleterre parmi les étudiants. 

Alors oui, c’est une discipline de niche. Mais, en effet, Welcome to the Ballroom ouvre les portes d’un univers immense.

Double amour

Tomo Takeuchi a deux amants : la danse de salon et le dessin. C’est pour le premier qu’elle a délaissé le second. Une chance pour le lecteur. Car ce détour permet à Takeuchi de, non seulement nous mettre un beau manga entre les mains, mais en plus un manga étonnant et instructif.

L’histoire de Tatara Fujita commence simplement. C’est un jeune garçon en recherche d’identité qui fait son bonhomme de chemin. Au départ, toute l’originalité du récit réside dans la discipline en elle-même. Ce n’est pas courant de voir un adolescent de 15 ans vouloir s’essayer à la danse de salon. Mais Takeuchi sait nous surprendre. Ses perles d’inattendues ponctuent le récit. Elle nous fait la promesse que l’aventure sera grandiose. Elle compte nous faire des frayeurs et nous emmener sur les plus hauts sommets de l’émerveillement.

« Dansez, dansez sinon nous sommes perdus » – Pina Bausch

Dansez pour se trouver, se retrouver. Exister là maintenant tout de suite. La moindre fibre de son corps tendue vers l’extérieur. Un énergie qui part de ses entrailles les plus profondes pour forcer tous les regards. Dansez. « Dansez sinon nous sommes perdus » disait Pina Bausch.

En quelque coups de plume, Tomo Takeuchi plante des jets d’encre dans notre chair. Son dessin parfois maladroit a vite fait de disparaître sous une vivacité débordante. Le moindre engouement de ses personnages, la moindre ambiance festive, le moindre pas de danse esquissé se transforme en farandole, en feu d’artifice, en coup de foudre capturé par le papier.

L’autrice a deux points forts : le regard de ses personnages et l’énergie qu’elle glisse dans leurs pas de danses : Valse, Jive, Rumba

A chaque fois, on entre en piste avec eux. Nos yeux dévorant leurs mouvements, notre peau dévorée par le regard brasier des danseurs imprimés.

Entrez dans la danse

Ce manga est à retrouver aux éditions Noeve, collection Noeve Grafx. Depuis la création de sa collection manga, Noeve s’affirme pleinement dans des choix éditoriaux variés. Goguenard avec Arrêtes de me chauffer, Nagatoro et Rent-a-Girlfriend. Mais aussi dans un genre raffiné avec Veil et désormais Welcome to the Ballroom. S’il y a une chose que l’on peut noter de commun entre les auteurs et l’éditeur, c’est bien que chacun d’eux adore joyeusement surprendre.

Welcome to the Ballroom est un manga doté d’un charme fou. A travers un dessin énergique et un personnage humble, Tomo Takeuchi nous fait découvrir de façon simple un univers atypique. Et surtout, elle ne manque pas nous offrir dans ce tome 1, un final diablement frustrant !

  • Pour prolonger la thématique de la danse, nous vous conseillons la lecture de notre chronique de Tanz ! de Maurane Mazars, prix révélation du Festival d’Angoulême 2021.
Article posté le vendredi 24 septembre 2021 par Ma Lo

Welcome to the Ballroom - Tomo Takeuchi - Noeve
  • Welcome to the Ballroom
  • Autrice : Tomo Takeuchi
  • Traducteur : Ryoko Akiyama
  • Editeur : Noeve Grafx
  • Prix : 7,95 €
  • Parution : 25 juin 2021
  • ISBN : 9782490676811

Résumé de l’éditeur : Collégien en déroute, Tatara Fujita ne sait pas quoi faire de sa vie. Il na ni talent, ni passion, ni grande envie de chercher. Le hasard et une bande de caïds mal intentionnés lui feront rencontrer Kaname Sengoku, danseur professionnel qui à la suite d’un quiproquo le traînera jusqu’à un nouveau studio de danse de salon. Tatara y découvre l’univers de la danse sportive. Ne serait-ce pas là le début dune nouvelle passion ?

À propos de l'auteur de cet article

Ma Lo

Ma Lo

"C'est fou ce qu'on peut raconter avec un dessin". Voilà comment les arts graphiques ont englouti Ma Lo. Depuis, elle revient de temps en temps nous parler de ses lectures, surtout quand ils viennent du pays du soleil levant. En espérant vous faire découvrir des petites pépites à savourer ou à dévorer tout cru !

En savoir