300 000 ans pour en arriver là

Au commencement, il y eut la Terre, puis les premières formes de vie et les animaux, enfin les hommes. C’est là où tout est partie en vrille. 300 000 ans pour en arriver là montre cette période de 10 000 ans où les êtres humains ont vraiment tout fait capoter. Grégory Jarry et Otto T sont en grande forme dans cet album interrogateur et drôle.

Rite initiatique

La Terre, il y a 10 000 ans. Afin de devenir un homme, les mâles de son clan l’enterrent dans le sable sur une île déserte. Surprenant rite de passage ! Ne pouvant faire aucun mouvement, il attend que la pluie tombe pour boire. Ses cris restent vains et les animaux l’adorent.

Plus près de nous, Vimala et Vincent palabrent sur leur avenir, leurs rêves de gosses évanouis, la sixième extinction des espèces animales et le réchauffement climatique. Tout fout l’camp ma bonne dame !

Les politicien.ne.s ne sont pas à la hauteur de l’enjeu

Alors que la jeunesse se mobilise pour son avenir, les politicien.ne.s sont impuissants ou ne veulent rien faire. La Terre se meurt à petit feu. Les COP (Conférences des parties) se suivent et se ressemblent. Rien ne bouge. Il y a bien de l’argent – aux mains des banques, des financiers et des ultra-riches – mais elle ne va ni à la lutte pour préserver la planète ni aux plus démunis.

Serait-ce le début de la fin ou le début d’une ère nouvelle ?

300 000 ans pour en arriver là : questionner et réfléchir

Sur le même modèle que la merveilleuse série de cinq volumes Petite histoire des colonies françaises ou Petite histoire de la Révolution française, Otto T et Grégory Jarry dévoilent 300 000 ans pour en arriver là, un album de 136 pages, drôle, intelligent et pertinent.

Ce récit d’ailleurs n’est pas si loin que leurs ouvrages précédents. Il s’appuie sur le passé pour parler de notre époque et ses dérives.

Solidement documenté, comme le montre sa bibliographie : de Jean-Jacques Rousseau et son Discours sur l’origine et les fondements de l’inégalité à Claude Lévi-Strauss et son Tristes tropiques, en passant par le 5e rapport du GIEC (Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat), Thermodynamique de l’évolution de François Roddier, tout va de concert pour élaborer une album perspicace et approprié.

Rire pour prendre conscience

Quoi de mieux que l’humour et le rire pour faire passer des messages alarmants et souvent sombres. Petits bonhommes en bâton pour l’Histoire ou trait semi-réaliste pour les scènes entre Vimala et Vincent, apportent du rythme à 300 000 ans pour en arriver là.

Les COP : rhabillées pour l’hiver, l’ultra-libéralisme : pulvérisé ou les progrès scientifiques et technologiques : remis à leur place. Tout cela pour mettre en lumière les ruines naturelles de la Terre. Il est encore temps.

Les collapsologues théorisent sur l’effondrement de la civilisation industrielle, c’est à dire : « le processus à l’issu duquel les besoins de base (eau, alimentation, logement, habillement) ne sont plus fournis (à un coût raisonnable) à une majorité de la population par des services encadrés par la loi ». C’est aussi sur ce concept que Grégory Jarry et Otto T s’appuient pour étayer le propos de leur album.

Restent les questions en suspens, les idées positives des associations ou des êtres lambda pour améliorer tout cela. Il y a néanmoins encore beaucoup d’obstacles pour y parvenir; notamment la pression de l’argent et des plus riches.

Et si une révolution radicale verte prenait le pouvoir (comme dans le très bel album Et nos lendemains seront radieux d’Hervé Bourhis) ? Et si pour éveiller les consciences, il fallait aller à l’essentiel, en mettant de côté les religions et les partis politiques ? Tout recommencer à zéro comme à l’époque des chasseurs-cueilleurs avant l’invention de l’agriculture et ses dérives libérales.

300 000 ans pour en arriver là : Et si le rire intelligent existait, ce pourrait être cet album !

Article posté le mardi 26 novembre 2019 par Damien Canteau

300 000 ans pour en arriver là de Otto T et Grégory Jarry (Flblb)
  • 300 000 ans pour en arriver là
  • Auteurs : Grégory Jarry et Grégory Jarry
  • Éditeur : Flblb
  • Prix : 21€
  • Parution :  19 septembre 2019
  • ISBN : 9782357611627

Résumé de l’éditeur : Quand on met le monde actuel en équation, toutes les courbes qui désignent des trucs horribles s’accélèrent et rien ne peut stopper l’emballement. Notre civilisation va-t-elle s’effondrer ? Pour le savoir, nous réfléchirons aux 190 000 ans durant lesquels nous avons été chasseurs-cueilleurs et aux 10 000 ans depuis lesquels nous sommes agriculteurs. Et si cette invention avait été un gros accident rétroactif, comme la météorite qui a fait disparaître les dinosaures ? Et si les castes gouvernantes avaient inventé une religion appelée « sciences économiques » pour empêcher tout retour en arrière ? Et si un système nécessitant de grandes quantités d’énergie était toujours voué à l’effondrement ? Dit comme ça, tout semble foutu. Mais peut-être pas. Vous aurez la surprise en lisant ce livre.

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée).

En savoir