A travers

Original et fort, A travers est un magnifique album de Tom Haugomat déroulant sous les yeux du lecteur la vie d’un homme de sa naissance à ses dernières heures, en passant par son adolescence, son travail unique et sa vie amoureuse. Un texte minimal pour une lecture maximale.

Une vie près des étoiles

Mars 1956, Ketchikan, Alaska. Une femme donne naissance à un bébé, de suite placé en couveuse. Quelques mois plus tard, le couple est soulagé, le petit garçon est en pleine forme.

Comme de nombreux enfants à cette époque, il joue, va à l’école et s’émerveille devant les spectacles de la nature, au sol avec les insectes, dans le ciel avec les étoiles.

Les années passent, le garçon admire toujours avec bonheur la montagne au travers de sa fenêtre ou simplement l’amerrissage d’un hydravion. Mais la maladie de sa mère entre en jeu, lui ne comprend pas, il continue de rêver des étoiles et des planètes.

Un grand pas pour l’Humanité

Juillet 1969. L’adolescent est fasciné par les images à la télévision de Neil Armstrong et Buzz Aldrin marchant sur la Lune, ce qui renforce son rêve de se glisser dans les pas de ces astronautes.

Etudes brillamment réussies, il part alors effectuer des essais pour devenir l’un d’eux, un pionnier de l’espace…

A travers : une vie simple et passionnante

Voilà un album singulier, original et prenant. Comment d’une vie simple et passionnante d’un homme, on fait un grand livre ! Dès la couverture, le lecteur est attiré comme un aimant par cette vue à travers des jumelles laissant apercevoir un paysage aux couleurs flamboyantes. Le reste sera de la même trempe : audacieux et étonnant !

Né en 1985, cet illustrateur a du talent ! Passé par la prestigieuse Ecole des Gobelins (il travailla avec Bruno Mangyoku sur un court métrage Jean-François), Tom Haugomat illustre de nombreux articles dans la presse (Dada, Transfuge,  The New Republic ou plus récemment Citrus des éditions L’Agrume). A travers est son deuxième album édité par Thierry Magnier après Hors-piste, un texte de Maylis de Kerangal.

Avec A travers, Tom Haugomat fait défiler la vie complète (de la naissance à la mort) d’un homme (sans prénom) devant les yeux des lecteurs. L’album est superbe par son économie de mots : seuls sont notés les lieux et les dates (deux lignes qui éclairent bien plus que l’on ne pourrait le penser). Il est fort aussi par ses sublimes illustrations très colorées. L’auteur maitrise parfaitement l’outil informatique pour livrer des planches d’une grande force graphique !

A travers les yeux d’un homme

Puisqu’il n’y a ni nom, ni prénom, ni commentaires, le lecteur peut ainsi se laisser aller à inventer sa propre histoire (il y a simplement des bornes, celle du dessin). Finalement cet homme à une vie simple mais quand même peu banale puisqu’il devient astronaute (peu de personnes sont élus à cette fonction). Il y a tout dans A travers : la vie, l’amour et la mort. C’est simple et c’est beau !

Pour raconter son histoire, Tom Haugomat choisit le prisme de A travers, à savoir la vision de ce garçon qui deviendra homme toujours à travers de quelque chose : une lunette astronomique, des jumelles, la télévision, une fenêtre ou encore une palissade. Quelle ingéniosité dans ce choix !

Après Kodhja, Papayou ou Le rêveur, les éditions Thierry Magnier proposent un album d’une grande qualité. Peu d’albums de bande dessinée mais quels albums !

  • Une exposition-vente des planches de A travers se tiendra du 12 au 19 septembre à la Galerie Robillard, 38, rue de Malte 75011 Paris.
Article posté le vendredi 31 août 2018 par Damien Canteau

A travers de Tom Haugomat (Thierry Magnier) - Comixtrip
  • A travers
  • Auteur : Tom Haugomat
  • Editeur : Thierry Magnier
  • Parution : 05 septembre 2018
  • Prix : 20€
  • ISBN : 9791035201708

Résumé de l’éditeur : « Mars 1956, Mud Bay, Ketchikan, Alaska. Un enfant vient au monde. Fenêtres, lucarnes, écrans, focales : à travers ces ouvertures, une vie défile, toute une vie. Une vie qui traverse le temps et accomplit sa boucle, pour grandir, s’étonner, partir, connaître, s’émerveiller, souffrir, partir encore, aimer, élever un enfant, transmettre, se séparer, revenir. Une vie qui traverse l’espace, se lie peu à peu à l’infiniment petit et à l’infiniment grand, à l’insecte qui remue sous la loupe, à la galaxie déployée dans la lunette astronomique ; à la maison natale au bord de la baie, et au cosmos métaphysique. Une vie d’homme, à la fois simple et grandiose. Avril 2026, Mud Bay, Ketchikan, Alaska. Un verre se brise. » Maylis de Kerangal

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée).

En savoir