Mais où est Kiki ?

Mais où est Kiki ? telle est la question que se posent Tif et Tondu dans leur nouvelle aventure signée Robber et Blutch. Une reprise qui a du mordant, qui pulse et qui divertit. Que demander de plus ?

Un vol mystérieux

En plein milieu de la nuit, Patrice Goret de Saint-Guy est réveillé par des bruits suspects dans sa maison. Une arme à la main, il se rend dans sa bibliothèque. Là, un homme tente d’ouvrir son coffre fort. L’antiquaire essaire de lui faire entendre raison mais est assommé.

Quelques heures plus tard, les deux malfrats sortent de la riche demeure, des sacs remplis dans les mains. Ils enlèvent alors leur cagoule. Il s’agit de Tif et Tondu ! Que font-ils là ? Pourquoi ont-ils volé l’homme ? Ils partent juste avant que la police n’arrive, en montant dans la voiture de Kiki.

L’antiquaire sauvage, une tournée virevoltante

Le lendemain, les journaux font les gros titres : Patrice Goret de Saint-Guy, l’antiquaire des stars, aurait volé des œuvres d’arts. Ce braquage aurait mis en lumière ce vaste trafic.

Six mois plus tard, nos justiromanciers, Tif et Tondu sont à L’arbre à strophes pour une séance de dédicace, la première d’une grande tournée. En signant L’antiquaire sauvage, ils ont imaginé une histoire proche de celle de Saint-Guy.

A la table, un homme patibulaire jette un exemplaire de son roman à Tondu puis part avec grands fracas. Le comparse de Tif ouvre le livre et découvre un mystérieux message écrit sur la page de titre : Mais où est Kiki ?

Tondu se précipite dehors, grimpe dans un taxi et demande au chauffeur de suivre ce géant au minuscule chapeau. Le taximan ne veut pas prendre en chasse la Bentley. Furieux, le romancier sort du véhicule. Arrive alors Tif qui constate que le message a été écrit avec du sang…

Tif et Tondu : une série à succès du journal Spirou

Créé en 1938 par Fernand Dineur, Tif et Tondu met en scène deux amis, détectives amateurs dans des aventures souvent haletantes. Malgré sa calvitie, le premier se nomme Tif, tandis que le second, chevelu, s’appelle Tondu.

Onze ans plus tard, c’est le talentueux Will qui reprend le dessin de la série sur des scenarii de Dineur. En 1951, ce dernier quitte l’aventure, remplacé par plusieurs auteurs : Henri Gillain, Albert Despechins puis Maurice Rosy. C’est lui qui fait entrer Tif et Tondu dans une ère nouvelle, en imaginant notamment Monsieur Choc, le meilleur ennemi des deux détectives.

Vient ensuite, Maurice Tillieux, le créateur de la formidable série Gil Jourdan. En 12 albums, il conforte l’univers de Tif et Tondu. Rosy comme Tilleux forment avec Will, des équipes de très grande qualité. Au décès de ce dernier, les scénarios sont signés Stephen Desberg.

En 1991, Desberg et Will passent la main au duo Lapière/Sikorski, pendant six aventures. La série est arrêtée en 1997. Il faudra attendre 23 ans pour qu’elle revoit le jour grâce à Robber et Blutch. A noter qu’Eric Maltaite, le fils de Will, et Stephan Colman ont développé une série parallèle autour du méchant en haume et smoking, Monsieur Choc.

Mais où est Kiki ? le renouveau de Tif et Tondu

Parfois, il faut faire preuve de patience pour regoûter à un plat savoureux. C’est le cas de cette nouvelle version de Tif et Tondu. Mais où est Kiki ? est une superbe reprise. Très en vogue depuis quelques années (Astérix par Conrad et Ferri, Blake et Mortimer de Ted Benoit ou encore André Juillard, Blueberry de Sfar et Blain, Boule et Bill de Laurent Verron puis Jean Bastide, Bob Morane de Brunschwig et Ducoudray, Alix de Marc Jailloux, Jhen de Cornette et Frissen…), ces nouvelles aventures font preuve de plus ou moins de réussite sur le plan scénaristique.

Ce n’est pas le cas de ce premier opus des nouvelles aventures de Tif et Tondu. Les 80 pages de l’album sont excellentes et permettent de passer un agréable moment de lecture.

Un polar bien ficelé et haletant

S’il n’est pas daté, Mais où est Kiki ? semble néanmoins se dérouler dans les années 1960-1970. Les décors, les véhicules et les costumes des policiers peuvent nous faire penser à cela. Si vous ne connaissez pas l’univers de Tif et Tondu, pas de panique, cet album peut facilement se comprendre sans avoir lu aucun autre titre de la série.

C’est là tout le génie de Robber qui a su faire entrer les lecteurs dans son récit sans avoir à décliner le passé de ses deux héros. S’il n’est pas un voleur comme son nom l’indique en anglais, il est nouveau venu dans le monde du 9e art. Frère cadet de Blutch, il n’a pourtant pas choisi la facilité avec une reprise de Tif et Tondu. Né en 1971, le scénariste imagine un polar haletant, teinté de fantastique et avec des fausses pistes de toute part. Les secrets, les complots et la nouvelle technologie robotisée sont aussi au cœur de ce premier opus.

Blutch, un talentueux dessinateur au service de Tif et Tondu

Comme il l’avait déjà démontrer avec Variations, Blutch est un artiste de très grand talent. Dans cet album, il rendait hommage à ses héros de papier. A travers 30 planches, il revisitait avec maestria les grands anciens.

Grand prix de la ville d’Angoulême en 2009, il a le 9e art au cœur, comme son nom l’indique. Il a emprunté son pseudonyme au facétieux caporal des Tuniques bleues, la série de Cauvin, Salvérius et Lambil.

Pour Mais où est Kiki ?, son dessin virevolte et danse sur toutes les planches. Le trait épais de l’auteur de Lune l’envers est idéal pour donner du mouvement et de la vie aux personnages. Les lecteurs reconnaitront sous les traits d’Oleg Golikov, un double de papier de Pierre Belmarre, qui présente le Roborobber, le robot de l’an 2000.

Mais où est Kiki ? un premier album des nouvelles aventures de Tif et Tondu, réussi, attrayant et distrayant. Bientôt la suite à Deauville ?

Article posté le lundi 27 avril 2020 par Damien Canteau

Mais où est Kiki ? une aventure de Tif et Tondu de Blutch et Robber (Dupuis)
  • Une aventure de Tif et Tondu : Mais où est Kiki ?
  • Scénariste : Robber
  • Dessinateur : Blutch
  • Éditeur : Dupuis
  • Prix : 16.50 €
  • Parution : 31 janvier 2020
  • ISBN : 9782800174655

Résumé de l’éditeur : Après une enquête de longue haleine, Tif et Tondu réussissent à mettre sous les verrous l’antiquaire des stars : Patrice Goret de Saint Guy. Il ne conservait rien de moins que soixante-trois toiles de maîtres déclarées comme volées. Quelque temps après, alors en pleine tournée de dédicace pour le roman narrant cette affaire, les deux comparses tombent sur deux fous furieux. Le premier est un géant qui leur transmet un message indiquant que Kiki, une de leurs amies proches, a probablement été enlevée. Le second est la fille de cet antiquaire véreux, qui tente de brûler la librairie et d’assassiner Tif ! Cette dernière jure que son père est innocent et qu’il a été obligé de cacher les oeuvres pour le compte d’un criminel dangereux. Pour Tif et Tondu, la suspicion est on ne peut plus permise… Car c’est bien connu, les prisons sont pleines d’innocents, mais celui-là a l’air tout à fait coupable. Néanmoins, devant l’insistance de leur éditrice, Maxine, qui flaire le bon coup, ils reprennent l’enquête. Kiki, elle, manque bien à l’appel et ils se font un sang d’encre : le comble pour deux écrivains de leur trempe. Commence alors une enquête en eaux troubles, qui les mènera plus loin qu’ils n’auraient pu l’imaginer ! Un polar brillant qui met en scène les deux « justiromanciers » inventés par Rosy et Tillieux. Une gouaille qui rappelle Léo Malet ou Frédéric Dard, accompagnée du superbe trait de Blutch. Un récit en noir et blanc qui se lit et se savoure d’une seule traite.

 

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée).

En savoir