Vague d’Amour – Artbook

Oyez, oyez moussaillons. Avec le superbe artbook Vague d’amour de François Ravard, prenez un grand bol d’air et plongez dans le délicat et poétique travail d’un illustrateur qui aime sa Bretagne…

Un dessinateur polymorphe

Le moins qu’on puisse dire, c’est que François Ravard est un dessinateur qui multiplie les propositions graphiques et les ambiances depuis près de 20 ans. Entre les comédies policières (La faute aux chinois, Mort au vaches), les policiers réalistes (Les Mystères de la 5e république), l’humour décalé (Didier, la 5e roue du tracteur) et la reprise depuis 2020 de l’excellente série Nestor Burma (initiée par Tardi), ce “jeune” (pas tant que ça, mais j’ai envie d’y croire) dessinateur a des talents variés.

Entre deux albums, François s’adonne à une autre discipline graphique, de grandes aquarelles inspirées par Sa côte bretonne, et plus particulièrement le pays Malouin où il vit.

Vague d’amour : Le dessin et l’émotion

Son style, sa touche personnelle sont reconnaissables au premier coup d’œil. Il dessine des tranches de vie, avec une immense tendresse et un sacré sens de l’observation. Ses illustrations sont belles, douces et tendres, portées par des couleurs lumineuses. Et comme la sobriété en dessin n’est pas aisée, moi, je dis bravo !

François Ravard est passé maître en la matière, à l’image du précédent recueil de dessins Pas un jour sans soleil. Il capte le moment idéal (observé ou inventé) qui nous fera comprendre l’histoire, le passé et le présent de ses acteurs de papier. Puis l’émotion monte, évidente, immédiate…

Au-delà du choix du moment, il y a les histoires qu’il nous raconte dans ce temps suspendu. Le regard interloqué entre une vacancière et une mouette qui se croisent, l’attente rêveuse d’une correspondance espérée, un vieil homme qui contemple dans son reflet l’enfant qu’il fut, ces histoires nous parlent, nous émeuvent, car François Ravard partage le génie d’un Sempé. En quelques lignes et un sacré sens de la couleur, il nous plonge directement dans des histoires universelles.

De l’humour bien sûr

Comme son illustre prédécesseur, François Ravard porte un regard amusé sur ses contemporains. Une femme et un homme qui se croisent le nez dans leur portable, des petits garçons qui regardent la belle parisienne parti se baigner, un peintre qui penche la tête pour faire du paysage une oeuvre abstraite, une école de voile façon vilain petit canard, tout est sujet à s’amuser, à sourire, sans jamais se moquer de ses sujets.

C’est souvent drôle, mais surtout émouvant et sensible.

Saint-Malo, un cadre naturel inspirant

François est inspiré par le pays malouin. Les couleurs de la mer changeante, les falaises aux imposantes bâtisses, le temps incertain et les jeux d’eau, il se délecte de peindre ses moments que j’affectionne moi-aussi beaucoup.

Si vous ne connaissez pas encore Saint-Malo et ses environs, je parie mon Kouign Amann que vous en aurez très envie. Quant à moi, je prends cette Vague d’Amour (avec un grand A, svp) comme une invitation à y retourner et un antidépresseur puissant où je me plongerais avec délectation dans les moments grisonnants et hivernaux de l’ile-de-France.

Merci cher François pour ces petits bonheurs dessinés.

 

Psst, si vous appréciez le travail d’illustrateur de François Ravard, je vous invite à suivre la galerie où il expose à :
La Galerie Alfred
10 Rue du Maréchal Leclerc,
35800 Dinard

Article posté le dimanche 11 juillet 2021 par jacques

Vague d'Amour de François Ravard (glénat)
  • Vague d’Amour
  • Dessinateur : François Ravard
  • Editeur : Glénat
  • Prix : 15 €
  • Parution : 7 juillet 2021
  • ISBN : 9782344038376

Résumé de l’éditeur : Un héritier de Sempé croque la Bretagne. De Renoir à William Turner, en passant par Corot, Gauguin, Henri Rivière ou Matisse, la Bretagne a de tous temps inspiré les peintres et illustrateurs. François Ravard, auteur de bande dessinée résidant à Dinard, est de ceux-là. Et lorsqu’il quitte sa table à dessin, il aime croquer sa Bretagne, ses couleurs, ses rivages, ses plages et ses habitants dans de belles et touchantes illustrations évoquant la ligne sensible et la pointe d’humour pudique de Sempé. Le présent recueil, sorte de compagnon à Pas un jour sans soleil, réunit une soixantaine de dessins, présentant une galerie d’instants drôles et touchants où, quelle que soit la météo, la Bretagne, elle, reste toujours belle.

À propos de l'auteur de cet article

jacques

jacques

Designer Digital, je lis et collectionne les BD depuis belle lurette. Ex Rédacteur en chef d’Un Amour de BD, j’aime partager ma passion pour ce média, et faire découvrir les pépites que je croise. Passionné par la narration sous toutes ses formes, je suis persuadé qu’une bonne BD a autant de qualités qu’un autre produit culturel (film, livre, disque…) et me fais fort de vous l’expliquer.

En savoir