Mes premières bandes dessinées Dargaud : Ana Ana, C’est fou Antonia était partout et Miru Miru

Depuis 2012, les éditions Dargaud publient des albums pour les 3-6 ans. Voici une sélection de 4 albums Dargaud Jeunesse : Ana Ana de Alexis Dormal et Dominique Roques, C’est fou Antonia était partout de Patrick Wirbeleit et Max Fiedler &  Miru Miru de Haruna Kishi et Mathilde Maraninchi. Mes premières bandes dessinées : une très belle collection pour les plus petits. Découverte !

ANA ANA EST MALADE

Ana Ana est malade est déjà le dixième album de la série réalisée par Dominique Roques et Alexis Dormal ! Après On n’a pas peur du noir, la petite sœur de Pico Bogue poursuit seule ses aventures.

Aujourd’hui, Ana Ana ne va pas bien : elle a la grippe ! Ses amis les peluches Zigzag, Pingpong, Goupille, Baleineau, Grizzou et Touffe de poils s’inquiètent pour son état de santé. Ce dernier sort la panoplie de docteur de la commode de la petite fille et commence à l’ausculter…

Succès important, Pico Bogue est maintenant publié au Japon, en Allemagne, en Chine et aux Etats-Unis. Tout le monde connaît donc le petit garçon rêveur et philosophe, ses parents et sa petite sœur Ana Ana. Pour ses aventures, la blondinette est seule à la maison, sans son frère, ni sa mère et ni son père. Seuls ses amis peluches veillent sur elle.

Pour cet opus, Dominique Roques imagine Ana Ana malade entourée de ses doudous qui tentent de la réconforter à grands coups de bisous et de la soulager. Mais vous les connaissez, malgré de bons sentiments, rien ne se déroule comme il le faudrait. Un stéthoscope, une bande de maintient ou un abaisse-langue, tout est bon pour s’amuser et faire rire le petit lecteur.

Comme pour la série-mère, Alexis Dormal – le fils de Dominique Roques – déploie tout son talent graphique pour restituer l’ambiance joyeuse du récit. Ses planches à l’aquarelle sont magnifiques et son dessin extrêmement vivant.

C’EST FOU, ANTONIA ÉTAIT PARTOUT !

Castor, Pic-épeiche, Triton et Hérisson décident de partir en voyage. Leurs sacs à dos fermés, ils passent les uns chez les autres pour faire le trajet ensemble avant d’aller à la gare. Avant cela, ils s’arrêtent chez Antonia et lui proposent de nouveau de venir avec eux. Préférant son jardin, elle décline l’invitation. De toute façon, la petite fille connaît le Monde, elle l’a déjà visité ! Les quatre amis prennent le train, c’est le début de leur aventure…

Premier album de la série Antonia, cet album est excellent, tant par son propos que par sa partie graphique ! Le récit de Patrick Wirbeleit est un très beau road-movie pour les plus petits, les entraînant à la montagne, dans les profondeurs de la Terre, en forêt, à la ville ou à la mer. Le dépaysement est total et enchanteur.

Scénariste et illustrateur prolifique (plus d’une cinquantaine de livres dont Karton avec Uwe Heidschötter, BD Kids), il imagine une histoire simple et universelle. Pour l’incarner, il a imaginé Antonia, une petite fille joyeuse et espiègle mais aussi quatre animaux anthropomorphes : Castor, Pic-épeiche, Triton et Hérisson. Ce dernier étant porteur de handicap, il se déplace en fauteuil roulant. Sans en faire des tonnes et en n’insistant pas sur cet état physique, Patrick Wirbeleit fait de Hérisson un personnage intégré.

Pour l’accompagner dans son projet, le scénariste allemand a fait appel à Max Fiedler : une formidable idée ! Le dessinateur – dont c’est le premier album – enchante le lecteur par un dessin tout en rondeur et d’une belle lisibilité. Les plus jeunes seront émerveillés par le soin apporté aux décors : une multitude de détails permettent une deuxième lecture. D’ailleurs, c’est bien cela qui est mis en lumière dans C’est fou, Antonia est partout ! : le sens de l’observation.

MIRU MIRU : MÉNAGE DE PRINTEMPS & LE CONCOURS DE PEINTURE

Miru Miru est une série animée produite par Folimage et diffusée sur Piwi+ depuis 2016. Déclinée en album jeunesse par Sophie Furlaud et Samir Senoussi, elle est l’œuvre de Haruna Kishi et Mathilde Maraninchi.

Une nuit, Miru – une petite loutre – dérive loin de chez elle. Alors qu’elle avait oublié de tenir la main d’une camarade dans l’eau – comme le font vraiment ces adorables animaux – elle s’est réveillée dans un monde inconnu. Rapidement, elle s’est faite des amis : Iguane, Chauve-souris, Hérisson, Grenouille et Raton-laveur. Ménage de printemps et Le concours de peinture sont les 5e et 6e aventures de Miru Miru.

  • Ménage de printemps

Alors que certains animaux finissent d’hiberner, ils se réveillent d’un long sommeil : le printemps est là ! Miru observe Hérisson qui nettoie ses jouets. Intrigué, il lui demande pourquoi. C’est le jour du grand ménage, lui répond-il. La loutre n’a aucune envie de l’aider et de ranger. Elle part voir Chauve-souris mais c’est la même chose : elle nettoie et range. Tout le monde brique et astique, personne ne veut jouer avec Miru

  • Le concours de peinture

Dans la forêt, Grenouille, Chauve-souris, Hérisson et Miru font de l’exercice. Tout à coup, la petite loutre entent un bruit : deux lapins peignent à la bombe une palissade. Miru voudrait bien peindre avec eux mais elle n’a pas de bombe. « Elles poussent sous les cailloux » lance l’un d’eux goguenard. La loutre et ses amis cherchent partout, pas la moindre goutte de peinture au bord de la mer. Ils délivrent alors Polpo une pieuvre qui est prisonnière d’un filet. Ils découvrent qu’elle peut cracher de l’encre ; parfait pour faire de la peinture !

Miru Miru est une belle série pour les plus petit, simple, très lisible et portée par des animaux anthropomorphes. Jeux, amusements et thématiques universelles sont au cœur des deux albums. La partie graphique de Haruna Kishi est très belle. L’autrice japonaise – qui a étudié le dessin à Kobe – est maintenant installée en France depuis 12 ans. Passée par les Beaux-Arts de Bordeaux, elle a aussi suivi un formation dans la réalisation de films d’animation à l’école de La poudrière à Valence.

Pour les adaptations en album, les grandes illustrations (pleine page ou 2 vignettes maximum) sont idéales pour permettre une bonne compréhension de l’histoire. Elles sont issues directement de la série animée.

  • Vous pouvez parcourir notre chronique de Personne n’aime les gobelins de Ben Hatke, un autre titre de la collection Mes premières bandes dessinées Dargaud.
Article posté le lundi 11 septembre 2017 par Damien Canteau

Mes premières bandes dessinées - Ana Ana est malade de Alexis Dormal et Dominique Roques (Dargaud) décrypté par Comixtrip le site BD de référence
  • Ana Ana est malade
  • Scénariste : Dominique Roques
  • Dessinateur : Alexis Dormal
  • Éditeur : Dargaud, collection Mes premières bandes dessinées
  • Prix : 7.95€
  • Parution : 18 août 2017
  • IBAN : 9782205076622

 

 

Mes premières bandes dessinées - C'est fou, Antonia était partout de Patrick Wirbeleit et Max Fiedler (Dargaud) décrypté par Comixtrip le site BD de référence
  • C’est fou, Antonia était partout !
  • Scénariste : Patrick Wirbeleit
  • Dessinateur : Max Fiedler
  • Éditeur : Dargaud, collection Mes premières bandes dessinées
  • Prix : 7.95€
  • Parution : 18 août 2017
  • IBAN : 9782205077094
Mes premières bandes dessinées - Miru Miru Ménage de printemps de Haruna Kishi (Dargaud) décrypté par Comixtrip le site BD de référence
  • Miru Miru : Ménage de printemps
  • Auteurs : Haruna Kishi et Mathilde Maraninchi
  • Adaptation : Sophie Furlaud et Samir Senoussi
  • Éditeur : Dargaud, collection Mes premières bandes dessinées
  • Prix : 7.95€
  • Parution : 18 août 2017
  • IBAN : 9782205076653
Mes premières bandes dessinées - Miru Miru Le concours de peinture de Haruna Kishi (Dargaud) décrypté par Comixtrip le site BD de référence
  • Miru Miru : Le concours de peinture
  • Auteurs : Haruna Kishi et Mathilde Maraninchi
  • Adaptation : Sophie Furlaud et Samir Senoussi
  • Éditeur : Dargaud, collection Mes premières bandes dessinées
  • Prix : 7.95€
  • Parution : 18 août 2017
  • IBAN : 9782205076868

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée).

En savoir