Créatures

Dans les rues de New York, une mystérieuse brume zombifie les habitant.es. Quasiment toute la ville est touchée. Il reste néanmoins des poches de résistance à la pandémie. Vanille, Minus, La Crado et Chief sont des survivants. Mais pour combien de temps encore ? Stéphane Betbeder et Djief mettent en scène leur rencontre dans Créatures, une formidable série survivaliste éditée par Dupuis.

Créatures, tome 1 : La ville qui ne dort jamais

New York, la ville qui ne dort jamais (son surnom). D’étranges créatures réduisent les habitant.es de la ville en zombie. Big Apple ressemble à un vaste champ de ruines. C’est un véritable cauchemar. Pourtant, si une large majorité des gens a été zombifiée, il reste quelques personnes encore saines.

Parmi elles, il y a Chief, un adolescent latino persuadé qu’il est un chef indien et La Crado, une adolescente forte et agile. Ils épient Vanille qui pousse un caddie rempli de victuailles. Leur but : détrousser la jeune fille sans lui faire du mal.

Se regrouper pour faire face à la menace

Les poches de résistance tentent tant bien que mal à survivre. Si les cachettes sont nombreuses, le plus délicat reste de trouver à manger.

La Taupe, quant à lui, se rend dans la bibliothèque secrète chez un vieux scientifique afin de lui voler des livres mais il est fait prisonnier. Son frère, Testo essaie alors de le délivrer.

Chez Vanille et son petit frère Minus ce n’est pas la joie : leur mère est étrange. Elle aussi semble à son tour touchée par le virus.

Et si le salut venait de se regrouper pour être plus fort ?

Crétaures tome 2 : La grande nuit

Dans ce deuxième volet de Créatures, les lecteurs retrouvent les protagonistes du volume précédent dans une fâcheuse posture. Si Vanille et Minus avaient rejoint pour quelque temps Chief, La Crado, Testo et La Taupe, ils se sont enfuis, pensant que leur maman pouvait encore être sauvée.

La brume envahit de plus en plus la ville et la survie des enfants est de plus en plus délicate. Alors que Testo et La Taupe ont disparu, La Crado et Chief essaient de savoir où ils sont. Les deux premiers font croire qu’ils ont été kidnappés par Vanille alors qu’ils sont avec le vieux savant fou

Survivre en milieu hostile

Prenez les séries télé Stranger Things, The Walking Dead, les séries BD Seuls, Green Class et le film Les goonies, secouez fortement et vous obtiendrez Créatures, une géniale série survivaliste. Pour ces deux premiers opus, les jeunes lecteurs sont comblés. Ils se retrouvent face à une aventure fantastique enlevée, prenante et angoissante.

Il faut souligner que Stéphane Betbeder met tous les ingrédients de ce genre d’histoires pour capter son lectorat. Car si les intrigues avec des zombies sont très nombreuses depuis le succès de la série de Robert Kirkman et Charlie Adlard, Créatures se détache de ses consœurs par le fait que les personnages principaux soient des enfants, à l’image de Kidz, la belle série de Ducoudray et Joret.

Le scénariste d’Anna multiplie les pistes pour rythmer son récit et perdre volontairement son lectorat. Les personnages ne sont pas du tout manichéens, révélant parfois leur côté sombre pour survivre. Quant à la menace (la brume et les créatures), les questions sont nombreuses autour de leurs secrets.

Créatures : une ambiance angoissante

Stéphane Betbeder distille avec parcimonie son récit de détails pour que les lecteurs puissent reconstituer le puzzle de l’intrigue. Il instille une ambiance frissonnante qui fonctionne à merveille. Ses personnages sont bien campés, très variés, très complémentaires et finalement les enfants peuvent facilement s’identifier à l’un d’eux. Pourtant méfiants les uns des autres, ils devront composer pour survivre dans un milieu des plus hostiles.

La partie graphique de Djief est superbe. Il restitue avec intelligence l’atmosphère lourde de l’histoire. Le dessinateur du Crépuscule des dieux et de Tokyo Ghost lorgne avec habileté vers l’univers de Lovecraft. Ce très bel hommage se retrouve dans les créatures à l’allure d’animaux marins dotés de tentacules. Le Canadien met en scène une subtile brume épaisse qui encercle New York. Tout est réussi dans ses planches.

Créatures : un bel univers survivaliste, entre mystères, zombies, habitant.es sains, rivalité et amitié. Le début d’une grande série jeunesse fantastique !

Article posté le dimanche 12 septembre 2021 par Damien Canteau

Créatures 1 La ville qui ne dort jamais de Stéphane Betbeder et Djief (Dupuis)
  • Créatures, tome 1 : La ville qui ne dort jamais
  • Scénariste : Stéphane Betbeder
  • Dessinateur : Djief
  • Editeur : Dupuis
  • Prix : 12,50 euros
  • Parution : 08 janvier 2021
  • ISBN : 9791034738205

Résumé de l’éditeur : New York, dans un futur proche mais apocalyptique… Le chaos règne et la brume fait apparaître des créatures terrifiantes. Les adultes sont sous l’influence d’une entité monstrueuse et les enfants doivent s’organiser pour survivre. Comment le monde en est-il arrivé là ? Que sont ces créatures ? Que veulent-elles ? Peut-on vaincre ces monstruosités ?

Créatures 2 La ville qui ne dort jamais de Stéphane Betbeder et Djief (Dupuis)
  • Créatures, tome 2 : La grande nuit
  • Scénariste : Stéphane Betbeder
  • Dessinateur : Djief
  • Editeur : Dupuis
  • Prix : 12,50 euros
  • Parution : 20 août 2021
  • ISBN : 9791034749164

Résumé de l’éditeur : Alors que la brume continue à recouvrir New York et à zombifier ceux qui la respirent, tous les enfants rescapés se sont séparés au mieux de leurs intérêts respectifs. Malheureusement, rien ne va pour aucun d’eux… La Taupe et Testo sont piégés chez le vieux fou. Chief et la Crado isolés dans leur QG. Minus a été enlevé par les adorateurs de la mystérieuse divinité Yog-Sothoth. Et Vanille est enfermée dans le coffre d’une épave de voiture… L’Apocalypse approche. Et personne ne semble en avoir les clés. Sauf peut-être le membre le plus improbable de l’équipe…

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée). Il est le rédacteur en chef du site Comixtrip.

En savoir