Kidz

Que faire lorsque l’on est un groupe d’enfants dans une ville envahie de zombies ? Les tuer tout simplement. Mais encore faut-il pouvoir s’entendre. Aurélien Ducoudray et Jocelyn Joret dévoilent le premier volume de Kidz, une sympathique série survitaminée.

Exterminer les zombies

Californie. Trois adolescents – Ben, Brooks et Mickey – poursuivent une vieille dame. Ils ont l’air énervé et veulent la tuer. Pourtant Madame Finksen est une voisine adorable et bonne cuisinière. Elle fait de supers gâteaux « Mamie Cookie ». Mais elle a une tare : c’est un zombie !

Accompagnés de Spielberg avec sa caméra qui filment leurs exploits, ils la coincent dans un pavillon et réussissent à la noyer dans la piscine du jardin.

Depuis qu’une soudaine épidémie a transformé des habitants en morts-vivants, cette bande s’est fait le serment de tous les éliminer.

Nouvelles venues

Le soir, les quatre garçons rejoignent les jumeaux dans une maison abandonnée qu’ils squattent. Les propriétaires n’étant plus là, ils ont pris leurs quartiers dans ce très beau pavillon avec piscine. Lorsque des zombies s’approchent trop près de leur habitation, ils en changent le plus loin possible. Devant la télévision, ils regardent Kidz, l’émission de Spielberg qui revient sur la journée de massacres de zombies.

Le lendemain, après l’exploitation d’une maison pour y trouver des vivres, Ben et Brooks sont de retour. Ils découvrent Mickey en prise avec Polly et sa sœur Sue

Kidz : survivre aux zombies

Encore un excellent album de Aurélien Ducoudray ! Décidément, le scénariste nous accroche à chaque fois par ses récits aux univers pourtant très différents. Après The grocery, L’anniversaire de Kim Jung-Il, Mort aux vaches, Mobutu dans l’espace, La troisième population ou A coucher dehors, il s’immisce dans un nouveau genre : le slasher. Son histoire est une sympathique aventure autour d’adolescents en prise avec des zombies.

Si The walking dead a ouvert la voie, Kidz est plus proche de Seuls (Velhmann et Gazotti) que des albums de Adlard et Kirkman.

Il installe une vraie ambiance, peaufine avec soin la psychologie de ses personnages pour en faire une vraie bande, distille avec parcimonie des bribes du passé (comme celui de Ben) mais n’oublie jamais sa marque de fabrique : l’humour. Il adore les montagnes russes pour les émotions comme il nous l’avait confié en interview. Il alterne ainsi le suspense, l’émotion, la baston et les rires.

Dans la veine du génial Zombieland (le film de Ruben Fleisher), il multiplie les références et clins d’œil comme dans Bots (avec Steve Baker). Les chercher procure de l’enthousiasme chez les lecteurs. Il n’oublie pas non plus les surprises et les rebondissements pour que son récit soit rythmé.

L’univers pop de Jocelyn Joret

Cette aventure survitaminée et drôle bénéficie d’une superbe partie graphique de Jocelyn Joret. L’auteur né en 1981 a travaillé dans le jeu vidéo, ce qui se ressent fortement dans Kidz.

Son dessin à mi-chemin entre le manga pour les scènes d’action, le comics pour l’ambiance estivale californienne et Gorillaz pour le design de certains personnages, donne alors des planches modernes et ultra-dynamiques. Les couleurs et les trames participent  de la force des pages de l’auteur d’une histoire dans un collectif Carmen MacCallum.

Kidz : série survival qui fonctionne sur tous les publics avec une bande de gamins sympa dans une ambiance drôle et d’apocalypse. Une très jolie surprise !

Article posté le jeudi 31 janvier 2019 par Damien Canteau

Kidz 1 de Aurélien Ducoudray et Jocelyn Joret (Glénat)
  • Kidz, tome 1 :
  • Scénariste : Aurélien Ducoudray
  • Dessinateur : Jocelyn Joret
  • Editeur : Glénat
  • Prix : 14.95€
  • Parution : 30 janvier 2019
  • IBAN : 9782923621845

Résumé de l’éditeur : Survivre à l’apocalypse, c’est plus sympa quand on a 10 ans !Voilà 3 mois qu’une terrible épidémie a transformé la population en zombies avides de chair fraîche. Seulement, après avoir dévoré la presque totalité de l’humanité, les morts-vivants eux-mêmes commencent à dépérir et tombent de famine les uns après les autres… C’est dans une banlieue ensoleillée de Californie au doux parfum de fin du monde que Ben, 10 ans et encore traumatisé par la mort de ses parents, forme avec ses potes le dernier bastion de l’humanité. Et entre chasse des zombies survivants, expéditions pour amasser vivres, jouets et comics, le tout filmé par le bien nommé Spielberg, la vie s’écoule plutôt paisiblement au coeur de leur enceinte construite avec les moyens du bord. Jusqu’au moment où quelque chose de pire qu’une reprise de l’épidémie, une catastrophe nucléaire ou les 4 anneaux clignotants d’une Xbox 360 vient frapper leur petite communauté : deux filles ! Jusqu’ici habitués à chiller au bord de la piscine en mangeant des barres chocolatées et jouant aux jeux vidéo, comment les garçons vont-ils réagir aux nouvelles coutumes bizarres de Polly et sa petite soeur Sue ?Aurélien Ducoudray et Jocelyn Joret revisitent le récit de zombies avec un point de vue de gamins de 10 ans dans un concentré de culture pop fleurant bon l’Entertainment des années 1980. KidZ : ou la rencontre improbable entre Stranger Things et Bienvenue à Zombieland sur une bande-son de Gorillaz !

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée).

En savoir