Champignac – Le patient A

Personnage incontournable de l’univers de Spirou et Fantasio, le comte de Champignac vit ses propres aventures sous la houlette de Beka et David Etien. Du suspense, du fantastique et de l’action. Haletant !

Décoder Enigma

Bletchley, dans la banlieue de Londres en 1941. Les autorités britanniques ont mis en place une unité spéciale pour décoder Enigma, le système secret allemand de transmission de données. A sa tête, Alan Turing, grand mathématicien et théoricien.

Pour l’aider dans sa tâche, un groupe d’experts a été formé. Parmi ces savants, il a Pacôme Champignac et Blair McKenzie. Comme dévoilé dans le tome 1 de la série, ces deux derniers filent le parfait amour.

Sauver des amis scientifiques

Alan convoque en urgence Pacôme et Blair. Il a reçu un SOS de la part du chimiste Schwarz et du biologiste Bruynseeleke. Les Nazis les forceraient à les aider sur des programmes militaires.

Il y a quelques années, avec les deux savants de Bletchley et le mathématicien Black, ils formaient un quintet de scientifiques de haut vol.

Pour Blair, il n’y a qu’un seul moyen pour les sortir des griffes du mal : aller à Berlin et les délivrer !

Le patient A, patient drogué

Après avoir été emmenés par avion militaire, Blair, Pacôme et Alan voyagent en voiture jusqu’à Berlin. Dans la capitale quadrillée par les Nazis, le trio se rend à la Société Kaiser Wilhelm, institut scientifique du régime.

En regardant par la fenêtre, Blair observe Schwarz. Mais elle s’évanouit, victime d’une drogue dans un chocolat; la même donnée aux soldats pour aller au combat…

Les aventures haletantes de Champignac

Créé en 1950 par André Franquin, Pacôme Hégésippe Adélard Ladislas, comte de Champignac est l’un des meilleurs alliés de Spirou et Fantasio. Scientifique spécialisé dans la mycologie (études des champignons), il n’hésite jamais à aider ses amis. Archétype du savant dépassé par les événements, il apporte lui aussi son lot d’humour à la série-mère.

Alors que Zorglub (meilleur ennemi du duo d’aventuriers) possède depuis 2017 ses propres aventures grâce à José Luis Munuera, il semblait logique que Champignac vole de ses propres ailes dans une série spin-off.

Après un excellent premier volume qui nous avait enchanté, Beka et David Etien continuent de relater son passé avant sa rencontre avec Spirou et Fantasio.

La seconde guerre mondiale comme toile de fond

Comme les deux compères journalistes qui se sont rencontrés pendant la Seconde guerre mondiale (voir L’espoir malgré tout), le scientifique navigue lui aussi dans cette période très sombre de notre Histoire.

« Le comte de Champignac a été impliqué dans toutes les inventions et découvertes majeures du XXe siècle » comme l’a souligné le duo de scénaristes (Le jour où…, Les rugbymen, Les tuniques bleues). La logique voulait donc qu’il puisse participer au décryptage d’Enigma.

« Hélas, le nationalisme est un poison dont on n’est pas près de trouver l’antidote »

En plongeant leur héros dans cette période, les Beka peuvent lui faire connaître des aventures entre polar et thriller. En y instillant un peu de fantastique, les scénaristes happent les lecteurs et les emmènent dans une intrigue captivante.

A la manière d’Indiana Jones dans sa dernière croisade, ils imaginent un jeu du chat et de la souris entre les trois scientifique et les Nazis. Cette course-poursuite est prenante.

Bien documenté, ce deuxième tome de Champignac – il peut se lire sans avoir parcouru le premier opus –  est distrayant. Blair, Alan et Pacôme se jettent dans la gueule du loup par pure amitié. Ils croisent alors Hitler ou encore Von Braun, ingénieur allemand qui passa dans le camp américain après la guerre (voir l’album de Robin Walter).

De l’élégance du trait de David Etien pour Champignac

Impressionné par la partie graphique du premier volet de cette saga, nous le sommes de nouveau par ce nouvel opus. David Etien use avec aisance d’un trait d’une folle élégance. Comme pour son autre merveilleuse série, Les 4 de Baker Street, le dessinateur croque superbement ses personnages dans un style semi-réaliste.

Il possède cette force et ce don pour faire transparaître les émotions de ses protagonistes avec habileté. Tout est beau dans le style de David Etien : ses personnages, ses décors et ses couleurs !

Article posté le mardi 23 février 2021 par Damien Canteau

Champignac 2 Le patient A de Beka et David Etien (Dupuis)
  • Champignac, tome 2 : Le patient A
  • Scénaristes : Beka
  • Dessinateur : David Etien
  • Editeur : Dupuis
  • Prix : 14,50 €
  • Parution : 05 février 2021
  • ISBN : 9782800174785

Résumé de l’éditeur : Berlin, 1938. Des ingénieurs allemands présentent à Hitler Enigma, une machine à crypter des messages au code inviolable. Ni plus ni moins qu’une invention qui devrait permettre aux nazis de gagner la guerre… Juin 1940. L’Allemagne a attaqué la France et la Belgique, qui ont capitulé. Au château de Champignac, le comte, un jeune scientifique spécialiste des champignons, reçoit une étrange missive cryptée. Un défi excitant pour Pacôme (Hégésippe Adélard Ladislas), qui ne tarde pas à en découvrir la clé. Surprise : le message vient de son vieil ami Black qui lui demande de le rejoindre à Londres pour une mission de la plus haute importance. Alors que le château est réquisitionné par l’armée allemande, Champignac arrive à fuir et à traverser la Manche. À Londres, un nouveau message l’envoie dans le petit village de Bletchley où, aidé du professeur Black, d’Alan Turing et de Miss Mac Kenzie, il va s’attaquer au décryptage de la machine Enigma. Une aventure passionnante qui mettra ses facultés intellectuelles à rude épreuve mais qui lui permettra également de croiser Churchill, de découvrir l’amour (non, pas avec Churchill) et de changer le cours de la guerre.

 

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée). Il est le rédacteur en chef du site Comixtrip.

En savoir