La boucle

Dans le quartier du Bas-Chamiers à Coulounieix-Chamiers, Vincent Vanoli a laissé vagabonder ses crayons pour conter des tranches de vie d’habitant.es. Un lieu riche et vivant pour une très jolie bande dessinée, La boucle, éditée par Ouïe / Dire.

Ouïe / Dire : un éditeur à l’écoute de l’autre

Depuis quelques années, la maison d’édition Ouïe / Dire accueille en résidence des auteurs de bande dessinée. Mais avant d’être une structure éditoriale, c’est une compagnie qui mène un travail original de création à entendre mêlant les arts plastiques, les gestes musicaux et les évocations phonographiques. Depuis sa création en 1994, elle imagine et monte des concerts et des projets de résidence. Elle promeut « la qualité d’une expérience concrète de l’écoute, riche et inventive, abordée dans sa généralité, sa complexité, et sa profondeur. » Elle donne ainsi la parole à des anonymes par l’entremise d’artistes. Les dimensions sociales, culturelles et pédagogiques sont donc essentielles dans les différents projets.

Nous avons déjà souligné ce travail essentiel à travers des chroniques de leurs très beaux albums. Lost on the Lot de Guerse et Pichelin mais également Passe misère de Pierre Maurel. Ouïe / Dire a également publié : Le chemin livre de Baudoin & Troubs, Portraits de rues de Lolmède et Chamiers sur le motif de Placid.

C’est au tour de Vincent Vanoli (La boucle) et Gilles Rochier (Au pays d’Estérel) d’enrichir cette très jolie collection de bandes dessinées.

La boucle de Vincent Vanoli (éditions Ouïe / Dire)

Le Bas-Chamiers : un dessinateur en balade

Né en 1966 à Mont-Saint-Martin en Meurthe-et-Moselle, Vincent Vanoli commence sa carrière d’auteur de bande dessinée à la fin des années 1990. Pilier des éditions L’Association (Rocco et la toison, Maudite !, Simirniakov), il a également réalisé des histoires pour 6 pieds sous terre (La femme d’argile), L’Apocalypse (Aristée) ou La Pastèque (Objets trouvés).

Dans le cadre de la résidence “Vagabondage 932”, Vincent Vanoli a arpenté le quartier du Bas-Chamiers de la commune de Coulounieix-Chamiers. La cité dordognote de 7 000 habitants est située au sud-ouest de Périgueux, à 10 minutes en voiture.

La boucle comme grand terrain de jeu

C’est en février 2020 que Vincent Vanoli marche  pour la première fois dans Bas-Chamiers, son terrain de jeu. Jeux de découvertes, jeux de rencontres, jeux de dessins.

Ce quartier populaire de la ville se love dans l’un des méandres de la rivière Isle d’où son surnom de Boucle. D’ailleurs, une ancienne boucle de la SNCF permettait aux trains de faire demi-tour. Ce “cul-de-sac” est donc séparé des zones résidentielles, un peu plus loin.

Pour mieux appréhender les zones géographiques de Bas-Chamiers, Vincent Vanoli dessine fréquemment des petites cartes. Cela permet aux lecteurs de mieux comprendre les lieux.

Voie ferrée, base américaine, Emmaüs et maisons vides

Armé de son carnet, Vincent Vanoli va ainsi à la rencontre des habitant.es. Il croise là la voie ferrée, ici une ancienne base américaine, plus loin une communauté Emmaüs ou des maisons vides.

Ce quartier est avant tout un quartier de maisons et d’immeubles. Il arpente alors les rues, ruelles et autres jardins publics. Il prend le temps de discuter avec les gens d’ici, écouter ce qu’ils ont à dire, leurs parcours, leurs passés et leurs désirs d’avenir.

La boucle : l’oreille aux aguets

Je n’ai jamais rencontré Vincent Vanoli pourtant à chaque fois que j’ai lu un des ses albums, j’ai été conquis. Conquis par un merveilleux trait en noir et blanc rehaussé de teintes de gris. Conquis par une narration très subtile. Conquis par l’essence même de ses histoires, très humaines, très intimes.

Ces drôles de sensations, je les perçois également lorsque j’ouvre une bande dessinée de Troub’s et Edmond Baudoin. C’est la même famille. Une famille de conteurs de près (près des gens). Une famille de rêveurs. Une famille avec laquelle on se sent bien.

Les récits de Vincent Vanoli possèdent ce charme. Un charme poétique et beau. Un charme malicieux et audacieux (Je ne sais pas si ça se dit, mais je le tente).

Alors il met ses crayons au service des habitant.es de Bas-Chamiers. Des habitant.es qui n’ont pas l’habitude qu’on s’intéresse à eux (sauf lorsqu’une candidate aux élections municipales se déplace). Il place son oreille à leurs côtés. C’est simple et beau.

Ce travail de Ouïe / Dire est essentiel pour la population locale. En plus de Vincent Vanoli, Gilles Rochier a plongé au cœur de Coulounieix-Chamiers et a réalisé l’album Au pays d’Estérel.

Au pays d'Estérel de Gilles Rochier (éditions Ouïe / Dire)

Au pays d’Estérel : Rochier chez les pépés et mémés

Gilles Rochier (Tu sais ce qu’on raconte, En roue libre, Impact) est lui aussi un conteur du quotidien. A travers Faut faire le million, Solo ou La petite couronne, il décrit sa vie, ses amis, ses amours, ses emmerdes dans son quartier parisien.

Pour son projet de résidence, l’auteur a passé du temps dans un EHPAD. Un lieu accueillant des personnes âgées. De temps en temps, cette maison de retraite accueille également des enfants pour partager des activités avec les résident.es.

“J’y connais rien en vieux moi ! … en anciens, en vieillards, en personnes âgées, en sages. J’ai pas ça dans mon entourage !”

Oser dessiner

Gilles Rochier anime ainsi des ateliers de dessin avec les résident.es. Pas simple parce que beaucoup disent qu’ils ne savent pas dessiner. On hésite, on ose et on parle. Voilà aussi le but de ces moments : parler et échanger des souvenirs plus ou moins agréables. Laisser la main vagabonder pour dire quelque chose.

Il y a les séances de kinésithérapie qui font mal et qui font du bien. Il y a le loto. Et il y a le COVID. Les résident.es sont confiné.es dans leur chambre. Plus rien ne doit entrer et sortir sans protocole précis. Gilles Rochier prend des nouvelles des soignants et constate que rien n’est simple dans ce moment surprenant et bizarre. Mais il sait qu’il reviendra lorsque tout cela sera loin…

La boucle et Au pays d’Estérel : deux albums humains et beaux. Deux albums pour découvrir l’autre et se découvrir. Encore deux récits formidables publiés par Ouïe / Dire.

Article posté le samedi 16 décembre 2023 par Damien Canteau

La boucle de Vincent Vanoli (éditions Ouïe / Dire)
  • La boucle
  • Auteur : Vincent Vanoli
  • Éditeur : Ouïe/Dire
  • Prix : 28 €
  • Parution : 20 octobre 2023
  • Pagination : 96 pages
  • ISBN : 9782919196579

Résumé de l’éditeur : À cet endroit, la rivière trace une boucle et encercle le quartier du Bas-Chamiers. Seul le passage à niveau de la ligne de train Périgueux Bordeaux permet d’accéder à ce minuscule territoire isolé. Vincent Vanoli a traversé et sillonné cet espace où il a croisé quelques personnes qui lui ont raconté leur parcours. Il mêle les témoignages récoltés à ses pensées qu’il laisse vagabonder d’une saison à l’autre.

Au pays d'Estérel de Gilles Rochier (éditions Ouïe / Dire)
  • Au pays d’Estérel
  • Auteur : Gilles Rochier
  • Éditeur : Ouïe/Dire
  • Prix : 23 €
  • Parution : 17 novembre 2023
  • Pagination : 64 pages
  • ISBN : 9782919196616

Résumé de l’éditeur : Auteur de bande dessinée célèbre pour ses albums inspirés de sa vie en banlieue parisienne dont le fameux TMLP (prix révélation au festival de la BD d’Angoulême 2012), Gilles Rochier a proposé aux Éditions Ouïe/Dire de publier son prochain livre. Il a été en résidence quelques semaines dans une maison de retraite. Interrompu par la pandémie, il a poursuivi son travail, à distance, avec le personnel de l’établissement. Il s’est informé auprès du personnel de l’EHPAD de la situation au jour le jour. Il s’est renseigné sur les difficultés rencontrées et il témoigne des solutions trouvées. Sans misérabilisme ni sensiblerie, il livre un témoignage délicat sur cette réalité.

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée). Il est le rédacteur en chef du site Comixtrip.

En savoir