Snapdragon

Rencontrer une sorcière, ce n’est jamais banal. Snap va beaucoup apprendre auprès de Jacks, cette femme si hypnotique. Entre fantômes, squelettes et animaux à soigner, plongez dans Snapdragon, une aventure jeunesse originale et inclusive signée Kat Leyh, éditée par Kinaye.

Les sorcières, ça n’existe pas

Snap est énervée : elle a doit aller chercher Good Boy, son chien à trois pattes chez Jacks, la sorcière. Pourtant, elle en est persuadé : les sorcières, ça n’existe pas. La vieille femme est tout juste folle.

Son petit chien sous le bras, l’adolescente enfourche son vélo et rentre en trombe chez elle. Elle a eu très peur.

Sauver des bébés opossums

Snapdragon, c’est une fille un peu à part. Vivant seule avec sa mère dans un mobil-home, elle n’aime pas ses camarades de classe qui l’humilient souvent. Et aujourd’hui, encore, elle fait l’objet d’un harcèlement indigne. Pour se moquer d’elle, trois vauriens la poussent contre une maman opossum en décomposition. Elle découvre alors des bébés mal en point.

Ni une, ni deux, elle se rend chez Jacks, afin qu’elle puisse les sauver. La vieille femme lui propose de venir tous les matins, très tôt, pour s’en occuper. En contrepartie, la sorcière lui demande de l’assister dans son « travail », qui consiste à récupérer tous les animaux morts près de chez elle et de les enterrer.

Squelettes et secrets de famille

Mais Jacks a aussi une étrange passion : elle reconstitue des squelettes d’animaux. Il n’en fallait pas plus à Snap pour apprécier de plus en plus la sorcière. Elle se prend d’affection pour elle et emprunte même à la bibliothèque un livre d’anatomie comparée des vertébrés.

Dans le même temps, Snapdragon fait la connaissance de Louis, un ado de sa classe qui aime le vernis à ongle et porter des robes. Une double amitié nait entre Snap et Jacks mais également Snap et Louis

Snapdragon, aventure, mystères, fantastique et inclusion

Snapdragon, le récit de Kat Leyh, c’est tout cela. Un superbe mélange de pleins d’ingrédients idéaux pour happer le jeune lectorat. Il y a de l’aventure, du suspense, des mystères, des secrets de famille, de l’amour, de l’amitié, du fantastique, de la magie, de la nature et de l’inclusion. Tout ça vous me direz en 240 pages ? Eh bien oui !

C’est la grande force de la bande dessinée de l’autrice chicagoane. Kat Leyh, nous l’avions découverte dans le premier volume du Lumberjanes, la géniale série éditée par Urban Comics. Comme dans cette dernière, elle poursuit son œuvre autour de thématiques très modernes et très actuelles. Cette histoire incroyable est passionnante en tout point.

Rire, pleurer et frissonner : Snapdragon est tout cela et bien plus encore

Il n’est jamais simple de vouloir partir dans de nombreuses directions en bande dessinée sans s’y perdre. Pourtant, Kat Leyh sait y faire. Son récit est très écrit, très réfléchi et accrocheur. Tout s’imbrique avec malice et intelligence. On y découvre des personnages extrêmement bien campés. Tous ont fait l’objet d’un travail très soigné. Snapdragon est une adolescente n’ayant que très peu peur, valeureuse, avec un gros cœur, loyale dans ses amitiés et ouverte aux autres. Malgré son côté un peu solitaire et ses difficultés avec ses camarades de classe, elle se sent bien dans l’adversité. Curieuse, elle n’hésite pas à aider son prochain. Ce côté altruiste est positif et fait un bien fou à la lecture.

Autour d’elle, l’autrice américaine a imaginé une galerie de protagonistes singulier. Tous ont de l’intérêt et du charme. Louis, jeune adolescent, un peu à part aussi, se plait à mettre des robes et se vernir les ongles. La mère de Snap est une personne qui entoure sa fille d’un bel amour. Quant à Jacks, cette sorcière cache au plus profond d’elle, un secret qui l’empêche pour l’instant d’avancer. Et si Snap était le lien qui lui manquait pour enfin franchir les obstacles ? Les quatre personnages vont s’entraider, se soutenir et s’épauler pour se sentir mieux.

Les genres et la sexualité sont explorés de manière lumineuse et positive dans Snapdragon. A l’image des autres publications des éditions Kinaye qui en ont fait aussi une ligne éditoriale forte (Le garçon sorcière), cet album inclusif plaira aux plus jeunes lecteurs.

Article posté le vendredi 09 juillet 2021 par Damien Canteau

Snapdragon de Kat Leyh (Kinaye)
  • Snapdragon
  • Autrice : Kat Leyh
  • Traducteur : Romain Galland
  • Editeur : Kinaye, collection Graphic Kids
  • Prix : 24,90 €
  • Parution : 16 avril 2021
  • ISBN : 9782357990807

Résumé de l’éditeur : Il y a une sorcière dans la ville de Snap. Du moins, c’est ce qu’on dit. Mais en réalité, Jacks est seulement une vieille femme qui porte des crocs et vend des squelettes d’animaux écrasés sur Internet… après leur avoir fait subir un petit rituel pour apaiser leur esprit. Ça fait flipper, c’est sûr, mais Snap trouve ça aussi plutôt cool. Elles décident de s’associer : Jacks va apprendre à Snap comment prendre soin des bébés opossums qu’elle a recueillis, tandis que Snap aidera Jacks à faire son travail. Mais au fur et à mesure qu’elles apprennent à mieux se connaître, Snap réalise que Jacks pourrait en fait réellement pratiquer la magie… et qu’elle a des connections avec le passé de sa famille.

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée). Il est le rédacteur en chef du site Comixtrip.

En savoir