Rumiko Takahashi, la princesse du manga : Grand Prix 2019

Juliette je t’aime, Ranma 1/2, Lamu ou Inu-Yasha sont à l’honneur ! Rumiko Takahashi leur créatrice à été élue Grand Prix d’Angoulême 2019. Avec plus de 200 mangas réalisés et plus de 200 millions d’exemplaires vendus, les autrices et les auteurs ont décidé d’honorer la carrière immense d’une mangaka reconnue et populaire. Portrait !

Rumiko Takahashi

Si le nom de Rumiko Takahashi ne vous dit rien, ses séries sûrement. Popularisées par le Club Dorothée ou feue La Cinq, Lamu, Juliette je t’aime ou Ranma 1/2, ont bercé l’enfance d’une génération d’enfants de la télé !

Si Osamu Tezuka est considéré comme le Dieu du manga, Rumiko Takahashi pourrait en être la Déesse au même titre que les grandes Riyoko Ikeda (La rose de Versailles) ou encore Yumiko Igarashi (Candy).

Il faudra attendre plusieurs années après la diffusion de ces séries animées pour voir arriver en France les versions papier, qui seront tout de suite un succès. Avec plus de 200 mangas en 7 titres, elle a vendu plus de 200 millions d’exemplaires dans le monde !

Nous pourrions définir son travail par le mot : populaire ! En effet, avec Urusei Yatsura (Lamu, 34 volumes) qui met en scène des Oni – extraterrestres – qui décident de mettre le futur de la Terre entre les mains d’un adolescent dragueur Ataru ou encore Ranma 1/2, l’histoire d’un jeune garçon qui se transforme en jeune fille au contact de l’eau froide, la notoriété de Takahashi dépasse les frontières du Japon.

N’oublions pas non plus Maison Ikkoku (Juliette je t’aime) qui raconte l’histoire de personnages dans une pension. Hugo étant amoureux secrètement de Juliette, jeune veuve. Cette série reste comme l’une des plus belles comédies romantiques en manga.

Ces trois séries grand public reposent sur l’humour et la bienveillance de l’autrice pour ses personnages de papier. Les dernières séries publiées en France Inu-Yasha (56 tomes, Kana) ou Rinne (40 volumes, Kazé) font revenir la mangaka à ses premières amours, le fantastique. Les éditions Delcourt-Tonkam publient aussi une recueil d’histoires courtes Rumic World 1 or W (Delcourt-Tonkam) en 2016.

Rumiko Takahashi est née en 1957 à Niijita au Japon. Sa carrière débute en 1976 avec la publication de sa première histoire. Elle sera l’une des élèves du célèbre Kazuo Koike. Son parcours professionnel est aussi marqué par de nombreuses récompenses dont le prestigieux Prix Shōgakukan du Shonen en 1980 pour Lamu et 2001 pour Inu-Yasha. Elle fait même une entrée remarquée dans le Hall of Fame Will Eisner en 2018.

Article posté le mercredi 23 janvier 2019 par Damien Canteau

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée).

En savoir