Batman à Angoulême : l’expo événement

Batman 80 ans : c’est l’exposition événement à Angoulême cette année ! Festivalières, Festivaliers, précipitez-vous à l’Alpha pour découvrir l’univers du Chevalier Noir par les plus grands dessinateurs de ces dernières décennies ! Sublime !!! Une scénographie extraordinaire !

De la première apparition au bureau de Bruce Wayne

Attention les 80 ans de Batman est l’exposition à ne louper sous aucun prétexte pendant ces 4 jours de festival. La scénographie est exceptionnelle, sublime et majestueuse !

Dans un première salle, accompagné d’une musique d’ambiance, vous avancerez dans une rue malfamée de Gotham. Là, vous découvrirez les premiers pas de Batman. Il apparut dans le numéro 27 de Détective Comics daté du 30 mars 1939. Il fut co-créé par Bob Kane et Bill Finger.

Une scène de crime se dévoile sous vos yeux et vous pouvez voir courir le long des murs des rats noirs. Ils vont sûrement se nicher dans les poubelles ou dans le container non loin.

Puis alors que vous pensiez entrer dans un théâtre – Monarch Theater – c’est une feinte, vous découvrez alors le bureau de Bruce Wayne, celui du fameux manoir. Après le décès de ses parents, le jeune enfant fut élevé par Alfred, son fidèle compagnon de route, « ce père de substitution ». Ensemble, ils vont inventer le Chevalier noir. Un bureau où vole une chauve-souris, une bibliothèque, une comtoise et un gramophone grésillant apportent de la chaleur à ce vaste lieu.

Batcave, le repaire de Batman

Le fameux générique du dessin animé des années 90 dans la tête, vous entrez dans la Batcave, la grotte sous le manoir des Wayne. Au centre, trône le siège de Batman. En face de lui, des écrans géants pour observer les malfrats de Gotham.

Une statue de l’Homme chauve-souris, ses armes (révolver, batarangs) et les différents Robin qui font équipe avec lui sont visibles. Grayson, Todd, Kelley, Drake ou Damian Wayne, ils ont tous fait partie un moment ou a un autre des nuits du justicier.

De Gotham à Arkham Asylum

Après un couloir autour de Catwoman, vous empruntez un ascenseur pour rejoindre le rooftop de Gotham. Sur les toits, apparaissent Batman et le commissaire Gordon. Sirènes hurlantes, bruits de fracas ou orage, l’ambiance est lourde.

Grâce au projecteur du Batsignal, le Chevalier Noir est alerté et peut arriver à la rescousse. La ville est vraiment un personnage à part entière dans les comic books. Un plan de la ville vous permettra de vous repérer dans les méandres de la city.

Plus loin, vous êtes attiré par des rires sarcastiques… Qui est-ce ? Vous avancez et vous entrez alors dans Arkham Asylum, l’endroit où sont internés tous les super-vilains de la ville. Vous êtes accueillis par le Pingouin. Mais horreur : les cinq cellules sont vides ! Il n’y a plus ni l’Epouvantail, ni Poison Ivy, ni Double face, ni le Sphinx et ni Mister Freeze. Batman va encore avoir du travail !

Reste le Joker qui vous pointe du doigt. Il faut souligner qu’il est dans sa cellule capitonnée derrière un plexiglas. Lui aussi risque de filer.

Panorama de 80 ans de Batman

Avant que la folie ne vous gagne, entrez dans une dernière salle où un panorama complet des 80 ans de Batman s’offre à vous. Une frise chronologique, des illustrations et des planches ornent les murs.

Batman s’anime sous les pinceaux de Bruce Timm, Tim Sale, Neal Adams, Jim Apuro, Walt Simonson, Brian Bolland, Frank Millern, Mike Mignola, Andy Kubert ou encore Jim Lee.

Foncez, courez, voler, rampez jusqu’à l’Alpha pour découvrir cette formidable exposition sur Batman. Vous ne le regretterez pas !

Pour poursuivre cette lecture, vous pouvez parcourir nos articles Comixtrip sur Batman :

Article posté le mercredi 23 janvier 2019 par Damien Canteau

Batman 80 ans : un genre américain démasqué

Communiqué du Festival :

Plongez dans l’univers du protecteur de Gotham City ! Urban Comics, DC, Warner Bros. et le Festival mettront à l’honneur Batman, qui fêtera ses 80 ans en 2019. Façonné par de multiples talents, de Bob Kane à Frank Miller, cette icône a marqué l’essor des comics. Cette exposition immersive et ludique vous propose de traverser tous les lieux cultes du plus célèbre des super héros américains.

Né au sortir de la Grande Dépression, le genre du super-héros est probablement la figure littéraire inédite la plus importante issue du XXe siècle. Trouvant ses origines dans les pulps des années 1920 et 1930, le super-héros qui se bat pour la justice contre les méchants incarne une nouvelle réponse face à l’urbanisation galopante, à la pauvreté et à la montée du crime dans les grandes villes. Il redonne un peu d’espoir aux citoyens et jeunes lecteurs harassés par les problèmes d’une Amérique durablement fragilisée par la crise économique.

Apparu en 1939 dans Detective Comics et créé par Bob Kane et Bill Finger, Batman se démarque tout de suite de Superman. Alors que ce dernier possède des super pouvoirs et agit dans un costume de couleurs vives évoquant le mouvement Art déco, Batman porte un masque et une cape noirs qui lui confèrent une aura plutôt sombre. Il ne dispose d’aucun pouvoir mais s’appuie sur sa fortune personnelle, son intelligence et son talent pour le combat, pour rendre justice. Traumatisé par la mort de ses parents assassinés devant lui quand il était enfant, Batman est un super héros humain et désintéressé, au service des citoyens et luttant contre la corruption qui gangrène la ville et le pays. Au fil des décennies, le personnage reflète les évolutions de la société, ses espoirs comme ses préoccupations (criminalité, mais aussi écologie, place de la femme, rôle du politique…).

Sous l’emprise d’une psyché torturée, évoluant dans un univers fascinant, avec pour décor la skyline d’une mégalopole peuplée de psychopathes et de tueurs monstrueux, Batman est le super-héros qui, de loin, a le plus inspiré ses auteurs, au point d’être constamment redéfini graphiquement et narrativement au gré des décennies. De Bob Kane à Carmine Infantino, Frank Miller, Jim Lee, Greg Capullo, Scott Snyder ou encore David Mazzuchelli, d’innombrables scénaristes, dessinateurs et responsables éditoriaux se sont succédé, apportant chacun une pierre à l’édifice de ce mythe contemporain qui célèbre cette année ses 80 ans.

Renseignements complémentaires

L’ALPHA – MEDIATHEQUE DE GRAND ANGOULÊME – MONDE IMAGINER

Du 24 au 27 janvier 2019

1 Rue Coulomb, 16000 Angoulême

Production : Urban Comics – 9eArt+ / FIBD

Scénographes : Eve Sarfati et Bastien Buignet

Commissaires : Yann Graff et Stéphane Beaujean

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée).

En savoir