Prix Tournesol 2015 : Le parfum des hommes

Le Prix Tournesol 2015 a été attribué au Parfum des Hommes de Kim Su-Bak, publié par les éditions Atrabile.

Pour (re)lire la chronique Comixtrip du Parfum des hommes, cliquez ici.

QU’EST-CE QUE LE PRIX TOURNESOL ?

Le prix Tournesol est décerné au festival international de la bande dessinée d’Angoulême depuis 1997, en marge du palmarès officiel. Il a été créé à l’initiative des Verts, la formation politique.

Il récompense un album considéré comme le plus sensible aux problématiques écologiques ou le plus porteur de valeurs comme la justice sociale, la défense des minorités et la citoyenneté.

Le secrétaire du prix est Yves Frémion.

DE TRÈS BONS ALBUMS PRIMES

Parmi les albums récompensés par ce prix, il y eu : Valérian, tome 16 : Otages de l’Ultralum (Mézières et Christin en 1997), Dans l’cochon tout est bon (Mazan en 2001), Rural (Davodeau, en 2002), Le combat ordinaire, tome 2 : Les quantités négligeables (Manu Larcenet en 2005), Bételgeuse (Léo en 2008) ou Autobio, tome 1 (Pedrosa en 2009).

Article posté le samedi 07 février 2015 par Damien Canteau

  • Le parfum des hommes
  • Auteur : Kim Su-Bak
  • Editeur : Atrabile
  • Prix : 17€
  • Sortie : 14 novembre 2014

Résumé de l’éditeur : C’est à 18 ans que Yumi commence à travailler dans une usine Samsung spécialisée dans les semi-conducteurs. Deux ans plus tard, elle se plaint de douleurs. Le diagnostic tombe alors, comme un couperet: elle est atteinte de leucémie. L’état de la jeune fille va rapidement s’empirer, et elle décédera finalement sur la banquette arrière du taxi conduit par son propre père, Sang-ki Hwang, alors qu’il la conduit à l’hôpital. M. Hwang se rendra vite compte que sa fille n’est pas la seule ouvrière à être tombée malade. Et si c’était son travail, en l’exposant à des matières hautement toxiques, qui l’avait tuée? Afin de rendre publique cette situation et d’honorer ainsi la mémoire de Yumi, Sang-ki rencontre des responsables de partis politiques et des médias.  La réponse est trop souvent identique: personne n’ose défier le géant Samsung. Depuis, Sang-ki ne cesse d’entreprendre des démarches avec d’autres victimes de Samsung.

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée).

En savoir